GSMA : place au code de conduite pour les fournisseurs de services de paiement mobile

0
1365

paiement-mobile

 

 

L’association mondiale des groupements d’opérateurs mobiles (GSMA) a lancé, dans la première quinzaine du mois de novembre,  « le Code de conduite destiné aux fournisseurs de services de paiement mobiles ». L’avantage de ce code réside dans le fait qu’il décrit une série de principes commerciaux communs permettant le développement de services numériques financiers sûrs et responsables. Les opérateurs qui adoptent le Code formalisent ainsi leur engagement en faveur des huit principes qui soutiennent les trois domaines d’importance essentielle. C’est-à-dire, la fiabilité des services, la sécurité des réseaux et des canaux mobiles, et le traitement équitable des clients. Quant aux fournisseurs qui appuient le Code, ils s’engagent à : protéger l’argent des clients contre le risque de perte financière; maintenir des mécanismes efficaces pour combattre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ; équiper et suivre le personnel, les agents et les entités qui offrent des services en sous-traitance afin de s’assurer qu’ils offrent des services sûrs et fiables ; assurer une fourniture de service fiable avec une capacité suffisante de réseau et de système ; prendre des mesures solides pour assurer la sécurité des réseaux et canaux mobiles ; transmettre des informations claires, suffisantes et opportunes permettant aux clients de prendre des décisions éclairées ; développer des mécanismes pour s’assurer que les réclamations sont gérées adéquatement et les problèmes résolus rapidement ; et collecter, traiter et/ou transmettre des données personnelles de manière équitable et sécuritaire.

 

Onze entreprises engagent le pari de la qualité

Déjà, onze entreprises de télécommunications,  également appelées fournisseurs de réseaux mobiles (MNO) se sont engagées à respecter le Code. Il s’agit de Vodafone, Airtel, Avea, Axiata, Etisalat, Millicom, MTN, Ooredoo, Orange, Telenor et Zain. Ensemble, ces groupes de MNO représentent 82 déploiements de services de paiements mobiles exploités dans 51 pays. Par leur engagement, ils participent au renforcement de l’écosystème financier numérique, en favorisant la mise en œuvre cohérente de pratiques commerciales garantissant la qualité du service, la satisfaction de la clientèle, la facilitation de partenariats commerciaux, et suscitant la confiance des organismes réglementaires, tel que l’a fait remarquer Anne Bouverot, directrice générale de la GSMA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here