Guinée: vers la connexion des universités Gamal Abdel Nasser et Sonfonia au câble sous-marin ACE

L'université Gamal Abdel Nasser de la Guinée
L’université Gamal Abdel Nasser de la Guinée

 

(Cio Mag) – Dans les 18 mois à venir, le Programme d’infrastructure de communication régionale en Afrique de l’ouest (Warcip-Guinée) entend connecter les universités Gamal Abdel Nasser et de Sonfonia au câble sous-marin ACE. Le projet Warcip-Guinée prévoit également d’installer des réseaux locaux dans au moins cinq départements et institutions dans le cadre de la connectivité gouvernementale. Par ailleurs, ce programme régional financé à hauteur de 34 millions de dollars par la Banque mondiale inscrit en bonne place la réalisation de l’étude et la mise à disposition des équipements nécessaires pour la mise en place du nom de domaine «.gn». Selon le site guinéen Aminata.com, l’information a été donnée le vendredi 27 février dernier par le coordonnateur du projet Warcip-Guinée, Cellou Diallo, au cours d’un déjeuner de presse, dans les locaux du ministère des télécommunications, en vue de faire le bilan à mis parcours de la réalisation dudit projet.

Mais déjà, pour ce qui est des actions menées en 4 ans d’activités dans le cadre de la réalisation de la connexion de la Guinée au câble ACE, M. Diallo a fait remarquer aux experts de la Banque mondiale et des cadres du département des NTIC, que les résultats attendus de la mise en œuvre du projet Warcip-Guinée ont été atteint à 85%. Ces résultats qu’il a qualifiés de satisfaisants concernent l’augmentation de la largeur de bande par personne en kilobit par seconde de 14,7 en 2012 à 15,7 en 2013 et la baisse substantielle du prix de gros mensuel moyen de liaison de capacité de Conakry vers l’Europe de 8000 à 1600 dollars américains.

Le projet Warcip-Guinée a également participé à l’élaboration du plan social de relance de la Sotelgui, premier opérateur GSM en Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *