Mobile World Congress 2015 : les premières nouveautés dévoilées

MWC bon

 

(Cio Mag) – Mobile World Congress (MWC) 2015 de Barcelone a ouvert ses portes avec ses premières annonces. En tête, le partenariat entre Samsung et BlackBerry, confirmé devant la presse.

Cette alliance devrait permettre à Samsung de renforcer son application Knox avec WorkLife de BlackBerry, une solution capable de compartimenter un mobile entre univers personnel et professionnel. SecuSuite profitera aussi à Samsung, en ajoutant une couche de chiffrement des échanges vocaux et de SMS. Ces services seront disponibles par le biais de Samsung Knox à partir de cet automne.

Samsung a également dévoilé sa riposte à Apple Pay avec Samsung Pay. Le système pourra être utilisé chez la quasi-totalité des commerçants équipés de bornes de paiement sans contact. Le système s’appuie sur les technologies NFC et MST (Magnetic Secure Transmission).

 

Plus de sécurité chez Qualcomm

Qualcomm, le fabricant de system-on-chip (SoC) à architecture ARM, a quant à lui dévoilé la première technologie d’authentification par empreinte digitale en 3D, basée sur les ultrasons. Baptisée SnapDragon Sense ID, elle utilise la technologie Qualcomm SecureMSM et les spécifications de l’UAF (Universal Authentication Framework) pour réduire l’utilisation de mots de passe. Parmi les bénéfices attendus, la possibilité de scanner à travers une coque de téléphone en verre, aluminium, inox, saphir ou plastique.

HTC se lance pour sa part dans la réalité augmentée avec son casque Vive, conçu en partenariat avec l’éditeur de jeux Valve. On ne sait pas encore si des applications en entreprise sont envisagées par HTC, comme c’est le cas avec le casque HoloLens de Microsoft.

Enfin, Huawei a présenté un nouveau concept de communication : MirrorSys. Se présentant comme un système de téléprésence grandeur nature, il dispose d’un écran de 220 pouces dont la résolution correspond à l’acuité visuelle à une distance de 2,4 mètres. L’objectif est d’immerger les utilisateurs pour s’imprégner d’un lieu, permettre des réparations à distance ou faciliter les opérations chirurgicales.

 

Source : IT For Business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *