IA : le Bénin veut se doter d’une stratégie « audacieuse et opportuniste »

Un atelier participatif sur l’élaboration de la stratégie nationale de l’Intelligence Artificielle (IA) s’est tenu le vendredi 22 avril 2022 à Cotonou.

(Cio Mag) – Objectif : trouver les solutions technologiques adaptées aux préoccupations contemporaines et futures du Bénin dans les secteurs de l’éducation, la santé, les transports, l’agriculture, le cadre de vie, le tourisme, etc. Mais il y a eu un préalable : le Bénin s’est déjà doté d’un code du numérique, de plus de 2 500 km de fibre optique sur tout le territoire et d’une infrastructure à clé publique, pour renforcer la confiance numérique.

Pour densifier cet écosystème, il y a également eu la construction d’un datacenter national et d’un réseau national de l’administration qui intègre aujourd’hui 187 sites, la plateforme d’interopérabilité des systèmes d’information et des données et de la mise en œuvre de l’administration intelligente, etc.

Pour le secrétaire général du Ministère du numérique et de la digitalisation, Gaspard Datondji : « ces grandes réalisations offrent un terreau favorable pour le développement des usages et permettront la génération des données massives dont l’exploitation en toute responsabilité contribuera à l’émergence d’un écosystème de l’IA à-même de devenir un puissant levier de développement durable et de créations d’emplois ».

« […] élaborer un document consensuel »

A l’entame de ce projet, le Bénin a sollicité l’expertise du cabinet Ankah, qui a travaillé avec un comité de pilotage multisectoriel. Il a d’abord évalué l’état des lieux du secteur de l’IA au Bénin, assorti d’un rapport dont la validation est intervenue il y a quelques semaines. Avec le projet de stratégie, ce rapport sera présenté aux différentes parties prenantes à l’atelier. Elles sont reparties en trois groupes : services, données et infrastructures ; écosystème, cadre institutionnel, juridique et règlementaire ; puis sensibilisation à l’IA et développement du capital humain. Des amendements sont attendus au terme des séances de réflexion.

« Les propositions des participants permettront d’élaborer un document consensuel », rassure Gaspard Datondji, également président du comité d’organisation. De son côté, Ahmed Sacca Yarou, directeur de cabinet du ministère estime que « la mise en œuvre de la stratégie nationale d’IA permettra assurément de gérer, de mettre en valeur et de monétiser les données massives issues de l’exécution de plusieurs projets du secteur du numérique qui vont s’intensifier dans le cadre du programme d’action du gouvernement 2021-2026 à travers la phase 2 du projet de l’administration intelligente ».

Le Bénin vient ainsi d’officialiser sa marche vers l’adoption de l’IA pour le développement du numérique. Au terme des travaux, le document de stratégie sera présenté en conseil des ministres pour son adoption et sa mise en œuvre.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts