Impôts : le fisc français étend le contrôle aux réseaux sociaux

0
873

(CIO Mag) – Une voiture de luxe sur les réseaux sociaux qui contrasterait avec le montant de votre fortune déclarée et bonjour les fouilles pour en savoir plus clair. Voilà en substance la grande innovation que vient d’annoncer le ministre français de l’Action et des Comptes publics. A en croire Gérard Darmanin (photo), le fisc va désormais élargir sa surveillance sur Internet pour déceler les éventuelles fausses déclarations.

Il pourra par exemple « constater que si vous vous faites prendre en photos manifestement de nombreuses fois avec une voiture de luxe alors que vous n’avez pas les moyens pour le faire, peut-être que c’est votre cousin ou votre copine qui vous l’a prêtée, ou peut-être pas », explique le jeune ministre dans l’émission Capital qui passe dimanche soir sur M6.

Selon les éléments que Reuters a pu consulter, l’expérimentation va être mise en place « sans doute au début de l’année prochaine, en même temps que la police fiscale ». Les Echos précisent que les plateformes d’économie collaborative seront obligées de transmettre aux services fiscaux les revenus de leurs utilisateurs. Aussi, des dispositions sont prévues pour lever les obstacles aux échanges d’informations entre administrations pour renforcer le ciblage des contrôles fiscaux, expliquent encore Les Echos.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here