Incendie chez Orange Côte d’Ivoire: les capacités internet de l’entreprise réduites à près de 50%

(CIO Mag) – Des murs brunis par la fumée. Des câbles et fils électriques qui pendent. Des équipements calcinés. Ces images dénotent de l’importance des dégâts matériels causés par un incendie qui a ravagé, lundi 30 avril, le centre technique central de la filiale ivoirienne du Groupe Orange, sis à Abidjan-Plateau, perturbé le fonctionnement des services de communication Mobile et Fixe, et réduit les capacités internet de l’entreprise à près de 50%.

Mercredi matin, les services Internet et Fixe n’étaient pas totalement opérationnels dans le centre d’Abidjan, notamment dans les communes du Plateau, Cocody et Adjamé. Au niveau local, les prestations d’Orange se rétablissent progressivement, assure l’opérateur, qui bénéficie de l’appui de MTN et Moov pour continuer à honorer ses prestations à l’international.

Les interventions des équipes techniques se poursuivent, et tout indique une reprise normale des activités dans les plus brefs délais. En témoigne la mobilisation des équipes encouragées dans ce Tweet de Mamadou Bamba, directeur général Orange Côte d’Ivoire.

https://twitter.com/mamadou_bamba_/status/991959213705515008

Le ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné, a constaté l’ampleur des dégâts. Lui qui a visité le site sinistré dans la soirée de mardi.

Aussi s’est-il imprégné de la gravité de l’incident, dont les répercussions auraient été plus graves sur le réseau téléphonique local si les sapeurs-pompiers n’étaient pas intervenus à temps pour circonscrire et éteindre le feu.

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com

Anselme AKEKO

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste économie numérique. Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable Editorial Cio Mag Online et Correspondant en Côte d'Ivoire.
En savoir plus
WhatsApp : +225 05 55 46 49 94

View All Posts