Kenya : des ballons fournisseurs d’internet contre le Covid-19

0
1926

Loon, la filiale d’Alphabet Google visant à développer l’accès à l’Internet dans les zones les plus reculées de la planète, a obtenu il y a quelques jours, l’autorisation du gouvernement kenyan pour le déploiement de son réseau de ballons stratosphériques/fournisseurs d’internet dans le pays. Il servira dans la lutte contre le Covid-19.

(CIO Mag) – « Dans l’immédiat, cela signifie que nous commencerons à envoyer des ballons aéroportés existants, ainsi qu’à en préparer de nouveaux à lancer à partir de nos sites de lancement aux États-Unis, et à les diriger vers le Kenya par les vents stratosphériques à 20 km au-dessus de la Terre », a communiqué Alastair Westgarth, PDG de Google Loon.

D’après lui, ce processus prend du temps. Il faudra notamment plusieurs semaines avant que les ballons de Loon arrivent au Kenya. Une fois sur place, des étapes de test d’intégration de réseaux seront effectuées avec Telkom Kenya. Par la suite, les Kenyans pourront profiter des services relatifs.

Il sera pratiquement question de faciliter la communication et la connectivité internet par satellite dans les zones reculées du pays. Ce réseau permettra également aux populations de ces zones de conserver et d’améliorer l’accès à distance aux entreprises. Mais aussi assurer une couverture de données 4G universelle disponible dans tout le pays.

Un communiqué de Telkom précise que cette technologie soutiendra les efforts des pouvoirs publics dans la surveillance et la gestion des infections au coronavirus ; elle contribuera grandement à contenir le défi sanitaire actuel, en connectant les hôpitaux des campagnes isolés au réseau hospitalier national et aux autres installations médicales.

« Le déploiement de Loon au Kenya est en cours depuis que nous avons signé un contrat avec Telkom Kenya en juillet 2018. Depuis lors, nous collaborons avec Telkom et le gouvernement pour préparer ces opérations. Compte tenu de la situation mondiale avec COVID-19, nous travaillons aussi vite que possible pour déployer le service Loon au Kenya pour aider à court terme et établir des opérations durables qui continueront de servir les Kenyans à long terme », a noté Alastair Westgarth.

Pour les initiateurs, l’utilité de ce projet est d’autant plus évidente en cette période de crise sanitaire. Avec le couvre-feu, de nombreuses activités sont réalisées via le digital, d’où le besoin essentiel de connectivité.

« Comme de nombreuses entreprises, grandes et petites, les opérations de Loon ont connu certains impacts à la suite de la pandémie de Covid-19. Avec les bases que nous avons déjà posées au Kenya, nous sommes toutefois convaincus que nous pourrons relever ces défis et commencer à fournir des services significatifs aux Kenyans dans un avenir proche », a déclaré Westgarth.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here