L’Afrique du Sud et l’Inde reliées par un câble sous-marin de 8850 km parcourant l’île Maurice et l’île Rodrigues

0
1411

(CIO Mag) – L’Afrique du Sud et l’Inde reliées par un réseau de câbles sous-marins de 8850 km qui transite par l’île Maurice, pour offrir une connectivité supplémentaire, et l’Île Rodrigues, pour fournir les premiers services large bande haut débit. Telle est la finalité de la nouvelle infrastructure de communication dénommée IOX Cable System, dont la construction combinera les capacités de deux entreprises IT :

  • IOX Cable Ltd, une société mauricienne, qui se connecte avec l’industrie des télécommunications sous-marines afin d’offrir de la connectivité et des solutions innovantes,
  • et Alcatel Submarine Networks (ASN), filiale du groupe Nokia, spécialisée dans le déploiement de câbles et systèmes optiques sous-marins.

La technologie à la pointe Alcatel Submarine Networks

Dans le cadre de ce projet, IOX Cable Ltd et ASN ont paraphé un « contrat clé en main », rapporte African Media Agency (AMA) dans un communiqué transmis à notre Rédaction. Lequel communiqué précise que le système de câble sous-marin IOX sera doté d’une capacité d’au moins 13 térabits par seconde (Tbit/s) par paire de fibres. La technologie ASN utilisée embarquera, en outre, une unité de branchement reconfigurable – 1620 SOFTNODE -, et des répéteurs ASN permettant « un track record de premier niveau dans l’industrie en termes de fiabilité ».

En vertu de l’accord entre IOX Cable Ltd et ASN, ce condensé de technologies de pointe sera géré de bout en bout par le système de gestion de réseau sous-marin ASN. Autrement dit, ASN prendra en charge la gestion de projet, la conception du système et les opérations marines. Quant à la mise en service du système, dont on attend une augmentation de la rapidité de transmission des données pour faire face à la croissance des communications entre l’Afrique et l’Asie, elle se fera en collaboration avec le personnel d’IOX.

Ainsi configuré, ce projet permettra à IOX Cable Ltd d’offrir à sa clientèle une « infrastructure avancée et innovante ». C’est du moins ce qu’en pense son fondateur et directeur général. « La technologie à la pointe d’ASN nous aidera dans le développement continu de notre infrastructure de communication large bande qui s’appuie sur de nouveaux modèles socio-économiques centrés autour de la nouvelle économie digitale », a affirmé Arunachalam Kandasamy.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here