Le Bénin célèbre la journée mondiale de protection des données personnelles

Au milieu sur l’image, Amouda Abou Seydou est le rapporteur de l’APDP

Commémorée le 28 janvier de chaque année, la journée mondiale de protection des données personnelles a été initiée par le Conseil de l’Europe depuis 2006. A l’occasion de cette 18è édition portant sur le thème : « prenez le contrôle de vos données personnelles », le rapporteur de l’Autorité de protection des données à caractère personnel (APDP), Amouda Abou Seydou, a exhorté les citoyens à exercer leurs droits.

(Cio Mag) – « Je voudrais avant tout, nous inviter une fois encore à réfléchir à notre relation avec la technologie à travers laquelle nous partageons au quotidien nos données et à appliquer les bonnes pratiques pour les protéger, invite Amouda Abou Seydou. Le thème de cette année résonne comme un appel à l’action pour toutes les personnes physiques, les entreprises et les institutions qui partagent ce monde interconnecté. »

D’après lui, en cette période contemporaine, les informations personnelles sont de précieuses ressources utilisées à diverses fins, et parfois malveillantes. D’où l’importance de la protection des données personnelles. « De nos jours, poursuit-t-il, avec l’essor de l’internet et la problématique de l’intelligence artificielle qui bouscule toutes les habitudes, les réseaux sociaux, les sites de commerce en ligne, les ordinateurs, les téléphones portables ou les objets connectés ont pris possession de notre vie privée. Cette réalité présente certes des avantages, mais peut aussi être dangereuse si nous n’en faisions pas une utilisation vertueuse. »

En effet, aussi bien la couche juvénile que les adultes sont sujets au viol ou au vol de données personnelles pouvant nuire ou porter atteinte à leur réputation. Il s’agit entre autres du piratage, l’usurpation d’identité, l’hameçonnage, la sextorsion, etc. Ainsi, Amouda Abou Seydou invite les béninois à prendre le contrôle de leurs données personnelles : « pour ce faire, il convient tout d’abord d’être tous responsables en faisant preuve de vigilance vis-à-vis de nos données personnelles et n’en produire ou n’en renseigner que le strict minimum nécessaire à l’atteinte des finalités pour lesquelles elles sont destinées. »

Il donne quelques consignes telles que : faire attention au partage des données ; renforcer la sécurité en garantissant la confidentialité, la fiabilité, l’intégrité et la disponibilité ; télécharger uniquement à partir des sites sécurisés et éviter de cliquer sur les liens douteux ; faire des achats et des paiements via les sites sécurisés ; utiliser un code de verrouillage sur les téléphones ; désactiver la géolocalisation ; mémoriser et garder confidentiel le code IMEI, etc.

« Vous avez le droit de savoir comment vos données personnelles sont collectées, utilisées et vous avez également le droit de demander l’accès à vos données personnelles, de les corriger ou de les effacer au besoin. De plus, vous avez le droit de vous opposer à leur utilisation à des fins inappropriées par n’importe quel organisme qui les détient. Prenez le temps de réfléchir à la façon dont vous protégez vos données personnelles et de sensibiliser votre entourage à l’importance de la protection de la vie privée », conclut le rapporteur de l’APDP. 

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts