Le Groupement Orange Services en Côte d’Ivoire confie à ENGIE l’exploitation et la maintenance de son Data Center

0
969
Vue du Data center Orange de niveau Tier 4 construit au sein de la zone Franche de Grand-Bassam. Photo : Compte Twitter Mamadou Bamba, directeur général de Orange Côte d'Ivoire

(CIO Mag) – Le groupe industriel énergétique français ENGIE a annoncé lundi avoir été sélectionné par le Groupement Orange Services (GOS) en Côte d’Ivoire pour l’exploitation et la maintenance de son centre de données de niveau Tier IV (dernière génération), d’une puissance de 1,3 MW construit au sein de la Zone franche de Grand-Bassam, ville balnéaire située à 40 km à l’Est d’Abidjan.

En vertu de ce contrat qui débutera dès le mois de juin, ENGIE prendra en charge la maintenance préventive des lots multi-techniques des bâtiments du Data center, notamment les sous-stations électriques, la haute tension, le refroidissement et la climatisation, la technologie de gestion centrale, les systèmes d’alarme incendie, la sécurité et le contrôle, la vidéosurveillance et le contrôle d’accès.

« Ce contrat témoigne de l’ambition d’ENGIE d’accélérer son développement dans les services énergétiques en Afrique de l’Ouest et du Centre, et de devenir l’un des leaders des services d’efficacité énergétique, d’installation et de maintenance en Afrique », peut-on lire dans un communiqué du groupe industriel énergétique français.

Depuis sa création en juin 2011, le Groupement Orange Services a pour objectif d’améliorer l’excellence opérationnelle par la mutualisation d’infrastructure (IT, plateforme de services), d’activités et d’expertise.

Son principal Data center construit sur une superficie de 1 450 m² représente une infrastructure stratégique pour le groupe Orange dans la zone Afrique et Moyen-Orient, à travers l’hébergement des plateformes de services des filiales du Groupe, mais pas seulement. Car ce centre de données constitue également un espace de colocation pour les besoins des clients BtoB dans cette région.

Selon les normes internationales, cette infrastructure répond à toutes les exigences requises par le niveau Tier IV en termes de redondance de l’énergie primaire et de l’énergie secondaire, et de double alimentation au niveau de chaque baie IT pour assurer la continuité du service en toutes circonstances et la connectivité du Data center au reste du monde. Elle a reçu la distinction du meilleur centre de données d’Afrique lors du « Congrès Datacloud » de 2017 à Monaco.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here