Le Mobile World Congress 2020 annulé à cause du coronavirus

0
3213

Prévu du 24 au 27 février 2020 à Barcelone, le MWC, plus grand salon du mobile au monde, a été annulé dix jours avant son ouverture. En cause : “la préoccupation mondiale relative à l’épidémie de coronavirus”, ont expliqué les organisateurs.

(CIO Mag) – “Pas d’autres issues possibles”. C’est avec ces mots que Stéphane Richard, patron d’Orange et président de la GSM Association, organisatrice du Mobile World Congress de Barcelone, a justifié son intention d’annuler l’événement. Ce désistement a été annoncé mercredi 11 février, deux semaines avant l’ouverture de cette rencontre internationale majeure, qui devait se tenir du 24 au 27 février 2020 à Barcelone (Espagne). La cause ? Le coronavirus. La menace de propagation de l’épidémie a provoqué ces dernières semaines un flot de défections, du sud-coréen LG Electronics, d’Amazon à Facebook, de Nvidia à Intel, de Deutsche Telekom à Vodafone, d’Ericsson à Sony et jusqu’à Nokia.

« La préoccupation mondiale relative à l’épidémie de coronavirus, les inquiétudes sur les voyages et d’autres circonstances rendent impossible l’organisation de cet événement », a explicité dans un communiqué de GSMA.

Huawei respecte la décision de GSMA d’annuler le Mobile World Congress 2020. « Nous apprécions tous les efforts que l’organisateur et le gouvernement espagnol ont déployé pour cet événement. Huawei a toujours soutenu et continuera de soutenir le développement des événements du Mobile World Congress à Barcelone. Nous continuerons également à communiquer avec nos clients et nos partenaires par le biais d’événements en ligne et régionaux afin de présenter les derniers produits et solutions de Huawei », a de son côté réagi le géant chinois.

Au moment de cette annonce, le bilan de l’épidémie était de 1300 morts, quasi exclusivement en Chine continentale. Mais jeudi, les chiffres ont bondi d’un coup, après l’adoption par les autorités chinoises d’une nouvelle méthode de détection du virus, désormais appelé officiellement Covid-19. Quelque 14 840 cas et 242 morts ont été comptabilisés en un jour.

Une centaine de milliers de visiteurs attendus au MWC

L’édition 2020 du salon de Barcelone devait accueillir près de 110 000 visiteurs et 2 800 entreprises venant de plus de 180 pays. « Un événement de cette taille, en plein épidémie, franchement, c’était extrêmement difficile et extrêmement risqué de le maintenir. Donc je pense qu’on a pris une décision difficile mais sage », s’est expliqué Stéphane Richard sur le plateau de la chaîne française BFMTV jeudi matin.

Coup dur

Les organisateurs ne s’en cachent pas, cette épidémie et ses conséquences sont un coup dur, notamment en termes financiers. « J’en appelle ici à la responsabilité de tous les participants, de tous les acteurs de l’industrie, qu’ils soient d’ailleurs opérateurs ou partenaires, on ne peut pas faire supporter à l’institution GSMA la facture de cette annulation”, a lancé Stéphane Richard.

Excès de prudence ou réelle menace, le coronavirus n’a en tout cas pas fini de faire parler de lui. Et ses conséquences sont déjà lourdes. L’agence internationale de l’énergie (AIE) a notamment fortement révisé ses attentes concernant la croissance de la demande mondiale de brut en 2020, attendue désormais à 825 000 barils par jour, au plus bas depuis 2011. Côté diplomatie et événements internationaux, impossible pour le moment de prévoir quel sera l’impact de l’épidémie dans les mois à venir et si le coronavirus bousculera plus fortement l’agenda mondial 2020.

Camille Dubruelh

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here