Le Nigeria va taxer les entreprises numériques non résidentes

Le Nigeria envisage de taxer à hauteur de 6% les entreprises numériques non résidentes qui revendent leurs produits aux locaux, a annoncé mercredi 5 janvier 2022, Zainab Ahmed, la ministre des finances.

(Cio Mag) – Les applications, le stockage électronique de données, la publicité en ligne, le commerce à haute fréquence sont les services concernés par cette taxe. Zainab Ahmed, qui présentait le budget 2022 de l’Etat à Abuja, a déclaré que les entreprises derrière ces services ne sont pas nécessairement enregistrées au Nigeria mais liées à l’autorité fiscale par un arrangement de réduction de la charge de conformité.

« L’article 30 de la loi de finances visant à modifier les articles 10, 31 et 14 de la TVA concerne les obligations de TVA pour les entreprises numériques non-résidentes, et le mécanisme qui sera utilisé est de restreindre les obligations de TVA principalement aux non-résidents numériques », a-t-elle expliquée à la presse locale.

Cette décision vise à moderniser la fiscalité des technologies de l’information, et de l’économie numérique conformément aux réalités actuelles d’après elle. Selon la patronne des finances, il est question d’introduire, avec cette obligation, une taxe sur le chiffre d’affaires sur une base juste et raisonnable.

Aurore Bonny

Aurore Bonny est une journaliste passionnée d'Afrique qui accorde un fort intérêt aux questions liées aux TIC. Sa plume est dévouée aux enjeux du digital sur le développement des Etats et populations d'Afrique. Elle couvre les actualités d'Afrique centrale (Cameroun) et celles de la zone anglophone pour le Web. Ses interviews, reportages et autres articles de fond sont à retrouver sur le Web et dans le Magazine CIo Mag.
Twitter: @Aurore_Bonny / Email: aurore.bonny@cio-mag.com / Tel: +237 693115519

View All Posts