Le Tchad reçoit 18 milliards 961 millions de FCFA pour la fibre optique

0
2839
Image fournie par le ministere des postes , des NTI et de la communication du Tchad.

Le gouvernement tchadien et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont signé un accord de don de financement de 18 milliards 961 millions FCFA pour de la Dorsale Transsaharienne en Fibre optique (DTS) , le vendredi 31 mai au Ministère des postes, des nouvelles technologies de l’information et de la communication du Tchad.

« En finançant la composante tchadienne de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique (DTS), l’Union Européenne (EU) et la BAD offrent au Tchad des leviers pour la diversification de son économie », a déclaré Dr Idriss Saleh Bachar, ministre des postes, des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

D’après lui, cette initiative veut accompagner le gouvernement tchadien dans la mise en œuvre de son Plan National de Développement (PND 2017 – 2021). Lequel, a-t-il rappelé, découle de la vision 2030 « Le Tchad que nous voulons » du Président de la République.

« Ce projet vise à favoriser l’émergence d’une économie numérique au Niger et au Tchad, à travers la réduction de l’exclusion spatiale et l’écart en termes de capacités de transmission dans les régions situées à l’intérieure du pays », a également appuyé le ministre tchadien de l’Economie et Planification du Développement, Dr Issa Doubragne.

Conjoncture

En effet, la DTS d’une valeur totale de 79,12 millions d’euros prévoit, entre autres, l’interconnexion par la fibre optique du Niger et du Tchad avec le Nigéria et l’Algérie et la mise à niveau des interconnexions du Niger avec le Bénin et le Burkina Faso.

Elle représente 1510 km de fibre optique au total, soit 1007km au Niger et 503 km au Tchad. A travers elle, Il s’agira pour les deux pays respectivement d’une mise en place d’un Data Center national, d’implémentation d’une plateforme d’e-administration, de la mise en œuvre d’un Système Intégré de Gestion de l’Identification Electronique des Personnes (SIGIEP) et de la promotion de l’accès au TIC pour les populations.

Elle vise pratiquement à désenclaver numériquement le Tchad par le renforcement et la sécurisation de la connectivité internationale large bande N’Djaména – Mbéré, et N’Djaména – Adré. Il vise également la facilitation de l’accès aux services des télécommunications/TIC de qualité et fiables à la population, à l’administration et aux entreprises. Mais aussi à contribuer à la réduction de la pauvreté par la création de nouvelles sources de revenus et, enfin, à consacrer la place centrale du Tchad dans l’acheminement des trafics entre les façades orientales et occidentales du Continent.

D’après le ministre Saleh Bachar, le financement de cette dorsale « tant attendue » et d’une « importance capitale » pour le Tchad « contribuera considérablement à l’éclosion d’une économie digitale, source de création de richesse et d’emplois pour la jeunesse tchadienne ».

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here