Le Togo vers la 4G

Photo DR

(CIO Mag) – C’est officiel ! Au Togo, les opérateurs télécoms recevront leurs licences pour la technologie 4G. Le conseil des ministres tenu mardi a autorisé le ministère de l’Economie numérique à signer les arrêtés dans ce sens. La décision est conforme à la déclaration de politique sectorielle dudit ministère. Selon le communiqué rendu public par le gouvernement, le ministère de l’Economie numérique est « autorisé à signer les arrêtés relatifs à l’extension de la durée et du périmètre des licences octroyées aux opérateurs ». Ainsi, la durée des licences 2G et 3G sera étendue jusqu’en 2032 pour Togo Cellulaire et Atlantique Telecom (Moov). Par la même occasion, le ministère devra leur attribuer les licences 4G, précise le conseil des ministres.

La mesure vise plusieurs impacts. Elle permettra notamment « aux consommateurs d’avoir accès aux services 4G ». Le Togo veut ainsi rejoindre les autres pays de la sous-région qui sont passés à la 4G. Aussi la mesure devra-t-elle permettre d’inciter les opérateurs à plus d’investissement tout en leur garantissant plus de visibilité. Le but poursuivi par le gouvernement, c’est de réaliser d’ici 2022 au moins 40% de couverture de la population en termes de services 4G. Le groupe TOGO TELECOM en pleine mutation pourrait lui aussi bénéficier de cette mesure, avec la mise à jour de ses licences.

Des impacts économiques attendus

Le gouvernement ne cache pas son intention de miser davantage sur l’économie numérique. En prenant le décret autorisant la ministre Cina Lawson à renouveler les licences des opérateurs, le gouvernement espère « mobiliser dans les meilleurs délais, les ressources financières exceptionnelles dans le cadre de la loi de finance 2018 ». Les populations quant à elles, pourraient espérer accéder à des services de téléphonie mobile plus fluides, de bonne qualité et à moindre coût. Du moins, c’est ce que souhaite le gouvernement qui mise sur le développement de l’économie numérique au Togo.

Souleyman Tobias – Lomé

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here