Les employés de Tigo Sénégal en grève pour des primes de reconnaissance

  • 2 juin 2017
  • 0
  • 3 Vues

(CIO Mag) – A partir de ce jeudi 1er juin jusqu’au 06 du même mois, les employés de Tigo observent un mouvement d’humeur pour amener la direction à payer leurs primes de reconnaissance avant la finalisation du rachat de la société de téléphonie par le groupe Wari. Lors d’une assemblée générale ce matin, le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de Sentel, a fustigé une injustice “palpable à l’intérieur (…) que nous au jour le jour”. S’exprimant sur la radio privée RFM, Alioune Badara Seck a fait savoir que l’entreprise “est ce qu’elle est parce que des employés ont sué pour faire aujourd’hui de Tigo ce que Tigo est” avant d’ajouter que c’est une vente qui a été faite à hauteur de 80 milliards, tenez-vous bien”. Un appel a été fait à l’endroit de la maison-mère, Millicom, ainsi qu’aux autorités sénégalaises pour que les doléances soient satisfaites. Toutefois, les syndicalistes ont promis que la grève n’aurai aucune incidence sur la qualité du réseau.

En avril dernier, le Syndicat national des travailleurs de Sentel avait également fait une sortie sur la transaction entre Tigo et le groupe Wari de Kabirou Mbdoje. C’était peut-être pour annoncer la couleur puisqu’il était question entre autres, de primes. Avant la validation du rachat, les employés avaient demandé que les dettes qui leurs sont dues soient payées. ” Que Millicom parte ou que Wari vienne, nous allons bloquer les opérations tant que Millicom ne nous paiera pas nos dettes”, avait fait savoir le secrétaire général Alioune Badara Seck qui avait expliqué que ” si aujourd’hui, l’Etat du Sénégal valide ce deal-là et que Millicom parte du Sénégal, nous, nous n’avons plus de recours”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *