Les Kényans de l’étranger champions des transferts de fonds entre mobiles

(CIO Mag) – Les Kényans de l’extérieur ont battu le record d’envois de fonds de mobile à mobile vers leur pays d’origine. C’est ce que révèle la plateforme de transfert d’argent WorldRemit qui vient de publier des statistiques parlantes à l’occasion du 10e anniversaire du service dit novateur d’argent mobile M-PESA. Selon les chiffres révélés, la part d’envois en question est de 93 %. Ce qui prouve que les Kényans continuent d’être les premiers adeptes des nouvelles technologies même en dehors du Kenya. Un communiqué parvenu à notre rédaction indique que l’argent mobile a joué un rôle clé dans la croissance kényane de WorlRremit « attirée par le faible prix, la vitesse et la commodité des envois instantanés effectués via l’application ou le site web directement vers les téléphones mobile au Kenya ».

Le PDG de la société ne cache pas son enthousiasme. A en croire Ismail Ahmed,  » Le Kenya est célèbre pour avoir mené la transformation numérique de l’Afrique et aujourd’hui, ce sont les Kényans résidant à l’étranger qui constituent l’avant-garde de la numérisation des virements de fonds internationaux ». D’après Monsieur Ahmed, les clients effectuent plus de 65.000 transferts vers le pays chaque mois à partir du site web et de l’application de WorldRemit « dont plus de 90 % sont destinés à M-PESA ». Une bonne santé qui a des explications. La société est pionnière dans le secteur des transferts de fonds. A lire le communiqué, elle touche 32 services d’argent mobile dans 24 pays, c’est-à-dire plus que « tout autre service de transfert d’argent ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here