Liquid Telecom en Afrique du Sud : Kyle Whitehill démissionne

Le britannique Kyle Whitehill a démissionné du poste de CEO de Liquid Telecom.

Liquid Telecom en Afrique du Sud a annoncé le groupe télécoms dans un communiqué rendu public ce vendredi 2 février.

(CIO Mag) – Une démission qui prendra effet officiellement  le 20 mars prochain, précise la même source du groupe. Selon le Nic Rudnick, Pdg du groupe Liquid Telecom, « Kyle Whitehill a décidé de rentrer chez lui pour être avec sa famille restée au Royaume-Uni pendant son séjour en Afrique du Sud », le Pdg du groupe saluant la contribution du manager britannique dans le développement des activités de la filiale sud-africaine.

Kyle Whitehill ayant déjà passé une année à Londres, dirige les activités du géant qatari de la gestion de portefeuilles Azdan Holding Group. L’annonce de son départ est seulement révélée aujourd’hui, il semble cependant acté en interne depuis plusieurs semaines. Récemment, c’est plutôt Nic Rudnick, le Pdg du groupe qui communique sur les activités et projets en Afrique du Sud. Le successeur de Whitehill à tête de Luiqid Telecom Afrique du Sud serait, selon une source de la presse locale Sud-africaine « un ancien Pdg de Vodafone Qatar et de Vodafone Ghana », selon la presse locale.

Ce dernier aura entre autres  la responsabilité de coordonner les affaires de façon à rentabiliser l’acquisition de Neotel, deuxième opérateur national en Afrique du Sud pour l’entreprise de télécoms sud-africaine, réalisée en juin 2017 pour 6,5 milliards de rand (environ 700 millions de dollars).

Youcef MAALLEMI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here