Mark Zuckerberg à Whashington pour exposer sur la régulation Facebook

0
2181
Donal Trump et Mark Zuckerberg à la Maison Blanche jeudi.

(Cio Mag) – C’est une visite qu’on a voulu discrète. Le patron de Facebook est à Washington pour rencontrer les plus durs critiques contre sa firme. Sujet principal, la future régulation que Facebook compte s’imposer ; celle d’internet de manière générale. Zuckerberg, dans son agenda, avait rendez-vous avec des élus américains dont Josh Hawley, sénateur républicain, l’un des plus grands critiques de Facebook. L’autre rencontre tout aussi discrète et à huis clos, celle avec le président Donald Trump. Seulement, comme d’habitude, le président américain a été l’un des premiers a révélé cette visite de Zuckerberg à la Maison Blanche via Twitter. Rien n’a tout de même filtré des échanges !

Visée par plusieurs enquêtes, Facebook est sur la sellette de plusieurs Etats américains. Et des propositions ont été faites au géant des réseaux sociaux pour prouver sa bonne foi.

Vendre WhatsApp et Instagram

Sur Twitter, le sénateur Josh Hawley a révélé proposer à Mark Zuckerberg de vendre WhatsApp et Instagram et de se soumettre à un audit indépendant. Sans appel, le patron du réseau bleu a rejeté la proposition. Josh Hawley, ex-procureur général du Missouri avait déjà poursuivi Facebook sur la question de la censure. A en croire un autre élu rencontré jeudi, le patron de Facebook s’est toutefois montré attentionné vis-à-vis des préoccupations des élus américains qui ne lui ont pas fait de cadeau lors de ces différentes rencontres ce jeudi à Washington.

Souleyman Tobias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here