Gabon : révolutionner la gestion des régistres d’état avec le numérique

0
1918
Rigobert Ikambouayat Ndeka, ministre de la communication et de l'économie numérique du Gabon.

Afin de moderniser la gestion des grands registres d’Etat, le gouvernement gabonais a récemment adopté un projet de loi portant création d’un répertoire numérique permettant d’identifier les citoyens gabonais à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

(CIO Mag) – Désormais chaque citoyen gabonais se verra attribuer un numéro d’identification personnel. « Il s’agit de doter chaque citoyen d’un numéro d’identification personnel, c’est une révolution dans la pratique administrative du Gabon. En ce sens qu’avec ce numéro d’identification nous allons révolutionner la gestion de nos grands registres d’états. Ce texte est présenté par le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur notamment avec l’organe compétent de l’État qui gère les problématiques des libertés individuelles », a déclaré Rigobert Ikambouayat Ndeka, le ministre de la communication et de l’économie numérique lors du conseil interministériel tenu le 13 septembre dernier.

Le gouvernement gabonais dit vouloir rendre la gestion administrative plus efficace. Le projet de loi sera prochainement défendu devant les élus du peuple. Son importance, sa conception et son application seront expliquées à cette occasion. Il s’agira aussi de garantir la sécurité des données personnelles, préciser les contours liés à sa conception et à son utilisation, tout comme il devra garantir la sécurité des données personnelles récoltées.

Avec cette disposition, le pays se démarquera des autres pays de la sous-région en termes de numérique et maintiendra sa position de leader en Afrique centrale.

Rappelons que selon le rapport de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le Gabon est premier en matière de TIC en Afrique centrale, grâce à la mise en place de projets importants dans le secteur. Il est aussi l’un des premiers pays à développer les « villages numériques ». Le Gabon occupe aussi la 6e place des pays les plus performants d’Afrique pour le secteur des TIC, après l’Île Maurice, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Cap vert et le Botswana. Le Gabon a gagné 10 places dans le classement mondial des TIC en 2017.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here