Mobile Money annulé pour l’opérateur Nexttel au Cameroun

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) avait autorisé Nexttel, le troisième opérateur mobile, a lancé « Possa », son service de Mobile Money. Accordée depuis 2018, l’autorisation a finalement été retirée.

(Cio Mag) – Le service attendu ne sera pas rendu dans les délais escomptés. Et pour cause ? Les porteurs du projet, notamment la banque UBA Cameroun et Nexttel n’ont pas lancé les activités qui y sont liées. De ce fait, l’autorisation accordée et appréciée par les promoteurs en 2018 a été « révoquée » par la BEAC.

Cette nouvelle intervient dans un contexte où le troisième réseau local au Cameroun est rongé en son sein par des conflits juridiques entre ses dirigeants. De plus, l’opérateur a été déclaré « insolvable », en juillet dernier, par le ministère des postes et des télécommunications.

Lire : L’opérateur Nexttel insolvable au Cameroun (Ministre)

« Nexttel ne paye plus sa dette, ne paye plus sa facture vis-à-vis de Orange, de Mtn, et de Camtel. Tous se plaignent et leurs chiffres d’affaires baissent à cause de Nexttel. On fait quoi de Nexttel ? On a besoin de maintenir la communication mais Nexttel est presque aujourd’hui insolvable », avait martelé Minette Libom Li Likeng, la ministre chargée des télécommunications lors d’une rencontre avec les parlementaires.

Nexttel totalise environ 2,8 millions d’abonnés actifs soit 15,56% des parts du marché national. Il envisageait d’intégrer cette année le secteur de l’argent mobile déjà occupé par Orange Cameroun et MTN Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *