Munashe Mugonda, des fermes zimbabwéennes à la finance 

  • Par CIO MAG
  • 1 juillet 2022
  • 0
  • 418 Vues

Munashe a quitté son Zimbabwe natal pour les États-Unis. Et a construit une carrière professionnelle remarquable, avant de s’orienter vers l’entrepreneuriat en créant Ruzhowa, une banque communautaire.  

(Cio Mag) – Munashe Mugonda est la fondatrice de Ruzhowa, une banque communautaire qui utilise la technologie pour que les membres de la diaspora zimbabwéenne investissent dans leur pays d’origine et créent des emplois.  

Bien qu’elle ait quitté sa patrie à l’adolescence, Munashe Mugonda a toujours maintenu un lien affectif avec le Zimbabwé. C’est la raison pour laquelle elle a souhaité contribuer à son rayonnement. « Lorsque les Zimbabwéens investissent au pays, l’argent retourne dans l’économie, par un effet multiplicateur et elle continue ainsi à se développer ».   

Munashe Mugonda est titulaire d’un MBA en Finance, qu’elle a obtenu à l’Université Purdue Global, aux États-Unis. Avant cela, elle a bénéficié d’une bourse d’études au Franklin College et a décroché une Licence en Mathématiques appliquées et en Informatique.  

En 2017, elle a rejoint l’entreprise Cummins, où elle a fait ses classes. Et est passée d’alternante en analyse statistique, à stagiaire en ingénierie Big Data, pour finalement devenir chef de produit technique et ingénieur des données.  

Plus jeune, Munashe Mugonda a toujours eu un esprit critique, qui laissait présager un certain attrait pour la technologie. Elle se souvient qu’elle réfléchissait à la manière d’automatiser les tâches répétitives que son père effectuait quotidiennement à la ferme.  

Malgré son jeune âge, Munashe Mugonda peut se targuer de compter parmi les chevilles ouvrières de la nation zimbabwéenne. Elle prouve qu’avec ses seules capacités intellectuelles, on peut parcourir le monde et même contribuer à le rendre meilleur.  

Junie Maffock