Nigeria : des jeunes formés au dépannage de téléphones mobiles

Conformément à un projet de formation prévu pour s’étendre aux jeunes hommes et femmes des Etats de Bayelsa, Edo et du Delta, 40 jeunes de Port Harcourt nigérians ont bénéficié d’une formation pratique en dépannage de téléphones portables, afin d’accroître leur chance de s’insérer dans le tissu socio-économique. Cette formation a été offerte gracieusement par l’opérateur des télécommunications Airtel Nigeria. Laquelle a créé une société, The Basic Mobile Phone Repair Module (BMPRM), dans le but d’adresser des réponses idoines aux questions de chômage qui touchent une forte population de jeunes. Le projet de formation est structuré autour d’un module qui permet de dispenser des cours pratiques sur la réparation des pannes identifiées dans les téléphones mobiles. Le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) ayant démontré sa capacité a créé de nombreux emplois indirects, à travers une industrie des télécommunications en forte croissance, les responsables de la société Airtel trouvent judicieux de donner un coup de main aux jeunes. Par la formation en dépannage de téléphones portables, par exemple.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *