Nigéria : MTN paye 53 millions de dollars pour solder son litige avec la Banque centrale

0
556
Le Nigéria reste le marché le plus prolifique de MTN en Afrique.

(CIO Mag) – Déjà sanctionné en 2015 par le régulateur nigérian des télécommunications NCC pour ne pas avoir débranché des numéros de téléphonie mobile non identifiés sur son réseau, le géant sud-africain des télécommunications MTN n’en finit pas avec les déboires sur son marché le plus juteux. Epinglé en août 2018 par la Banque centrale du Nigéria (CBN) pour avoir transféré illégalement dans son pays, entre 2007 et 2015, la coquette somme de 8,13 milliards de dollars (6,96 milliards d’euros), le premier opérateur télécoms du continent a soldé ce litige en payant, selon des médias locaux, 53 millions de dollars au titre de pénalité.

Citant un communiqué rendu public lundi 24 décembre 2018 par la Banque centrale du Nigéria, Slate Afrique indique que MTN a montré pattes blanches en fournissant « des informations et des documents supplémentaires clarifiant ses transferts de fonds ».

L’affaire est close, mais un autre dossier brûlant implique le groupe MTN et suscite bien de commentaires dans les rues d’Abuja. Celui-ci porte sur des impôts de 2 milliards de dollars non payés sur les dix dernières années.

A. AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here