ODD – Vera Songwe (CEA) : « L’Afrique a une opportunité de mieux progresser grâce au numérique »

Vera Songwe, secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Afrique (CEA)

La Commission économique pour l’Afrique (CEA), qui fait partie intégrante du paysage institutionnel régional d’Afrique, a valeur d’organisme régional des Nations-Unies. A ce titre, elle produit des statistiques actualisées et utiles pour la formulation de politiques visant à la transformation de l’Afrique. Mais, comment contribue-t-elle à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) sur le continent ? La réponse dans cette interview de Vera Songwe, secrétaire exécutive de la CEA.

Propos recueillis par Camille Dubruelh et Michaël Tchokpodo

CIO Mag : Selon le dernier rapport sur les Objectifs de développement durable 2020, le continent africain est loin d’avoir adressé les ODD et il semble peu probable que l’on y arrive d’ici à 2030. Comment rester optimiste malgré tout ? Quels sont les ODD qui ont le plus de chances d’être atteints à échéance ?

En 2020, en ce qui concerne la progression de la mise œuvre des ODD, dans l’ensemble des pays africains, les tendances les plus fréquemment observées ont été la stagnation ou une amélioration modérée. La seule exception est l’ODD 13, sur l’action climatique, un objectif pour lequel la majorité des pays africains est sur la bonne voie. Sur les 169 cibles des ODD, l’Afrique n’en réalisera probablement que 9, au rythme actuel de progression. La Covid-19 risque aussi de compromettre les avancées. La pandémie devrait plonger 60 millions d’Africains supplémentaires dans la pauvreté et l’insécurité alimentaire devrait presque doubler. L’activité économique a ralenti de 2 à 5,4 % en 2020 et le déficit budgétaire total de l’Afrique a presque doublé, passant de 4,7 % du PIB en 2019 à 8,7 % en 2020. Le continent est également l’une des régions les plus touchées par le changement climatique. Pour les réponses climatiques, il dépense plus de 5 %, en moyenne, de son Produit intérieur brut, lequel s’élève à 335 milliards de dollars par an.

L’Afrique a cependant une opportunité pour mieux progresser grâce au numérique (…)

Lire l’article complet dans Cio Mag N°70 Juillet – Août – Septembre 2021

CIO Mag N°70 JUILLET-AÔUT-SEPTEMBRE 2021

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE