Oracle Day Côte d’Ivoire : Socitech dévoile ses ambitions

Socitech à Oracle Day Côte d'Ivoire

 

(Cio Mag) – «Digital Disruption» (ou révolution numérique), c’est le thème autour du quel s’est tenu, hier, à Abidjan-Plateau, la journée “Oracle Day Côte d’Ivoire” dédiée aux partenaires d’Oracle sur le marché ivoirien et sous-régional.

Orientée sur les solutions Oracle (applications, base de données, système d’exploitation, stockage, cloud, serveurs, etc.) pour permettre aux entreprises et à l’Administration d’effectuer la transformation digitale qu’impose cette ère du numérique, “Oracle Day Côte d’Ivoire” a surtout permis aux partenaires historiques de la multinationale d’afficher leurs ambitions. C’est le cas notamment de Socitech Côte d’Ivoire, à travers son Chef de département commercial, Stefan Blé.

«Les ambitions de Socitech, c’est de continuer de gagner des parts de marché, de continuer de consolider sa notoriété et de continuer son développement à travers la sous-région. Nous avons une dizaine de représentations à travers l’Afrique ; les besoins sont nombreux, il y a pas mal de groupes qui nous sollicitent pour une implantation dans certains pays et nous allons continuer notre essor que nous avons eu pendant quinze ans», a affirmé Stefan Blé. Et le Chef du département commercial de Socitech Côte d’Ivoire d’ajouter que depuis quinze ans, Socitech a la carte Oracle, une expertise avérée sur les produits et les solutions Oracle. A travers “Oracle Day Côte d’Ivoire”, il s’agit donc pour l’Intégrateur de solutions de démontrer que sur la région, «Oracle a un partenaire fort qui est Socitech qui peut accompagner les entreprises de ce marché sur la mise en œuvre de solutions Oracle», surtout dans cette ère de l’informatique dynamique qui impose aux entreprises de révolutionner leurs pratiques.

 

Digital Disruption

Les entreprises disposent d’une mine d’informations considérables ; les consommateurs changent de plus en plus de comportement et deviennent encore plus exigeants à cause des informations à leur disposition sur les réseaux sociaux ; 87% de la population mondiale possède un téléphone portable. Mais pendant ce temps, les entreprises tournent sous des systèmes d’exploitation qui datent d’une vingtaine d’années. Du coup, beaucoup d’entreprises passent à côté de toutes les opportunités d’affaires, les relais de croissance offert par le digital. Le terme “Digital disruption” ou révolution numérique est donc une invite aux entreprises à opérer la transformation digitale ou numérique nécessaire pour leur survie. Si elles ne font rien aujourd’hui peut-être que demain elles ne seront plus là.

 

Anselme Akéko – Abidjan

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *