Orange money : plus de 62 milliards d’euros de transactions pour la seule année 2020

(Cio Mag) – Accessible à plus de 60 millions d’abonnés dans dix-sept pays d’Afrique et du Moyen-Orient, Orange money a généré plus de 62 milliards d’euros de transactions pour la seule année 2020. Afin d’améliorer les performances dans la gestion de ces flux de transactions et accélérer l’inclusion financière, Orange Afrique et Moyen-Orient a choisi Ericsson comme partenaire stratégique pour son service Orange Money, en s’appuyant notamment sur Ericsson Wallet Platform. Un partenariat que le Sénégalais Alioune Ndiaye, président-directeur général d’Orange Afrique et Moyen Orient, justifie dans un communiqué.

« Leur plateforme de services financiers est construite sur les dernières technologies de sécurité et les principes d’architecture ouverte qui peuvent élargir davantage notre écosystème et réaliser notre ambition d’inclusion financière en Afrique. »

Lire aussi” Orange Money célèbre ses 10 ans

Avec une première technologie API ouverte et publiée, Ericsson Wallet Platform est au cœur du système des services financiers mobiles. Entre autres services financiers essentiels proposés par la plateforme d’Ericsson : le stockage, le transfert et le retrait d’argent; les paiements marchands et des fournisseurs de services publics. L’offre de services s’étend également à la population non bancarisée. Actuellement, plus de 300 millions de personnes dans le monde utilisent les solutions Ericsson Wallet Platform via les fournisseurs de services de communication.

Lire aussi” Marc Rennard, PDG d’Orange Digital Investment et Président d’Orange Digital Ventures : « Orange Money serait la première Licorne africaine s’il avait été conçu en mode start-up »

En vertu de ce partenariat, les solutions Ericsson Wallet Platform seront déployées par étapes dans quatorze pays de la zone Afrique et Moyen-Orient où le service Orange Money est disponible, en commençant par le Sénégal.

Lire aussi” Transfert d’argent international Orange Money : deux nouveaux corridors ouverts depuis la France vers le Burkina Faso et le Maroc

Pour Fadi Pharaon, président d’Ericsson Moyen-Orient et Afrique, cet accord est « une nouvelle étape importante dans le partenariat de longue date avec Orange Afrique et Moyen-Orient ». Selon lui, Ericsson permettra à Orange Afrique et Moyen-Orient de concrétiser sa vision d’accélérer l’inclusion financière sur le continent africain.

Source : Communiqué

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Anselme Akéko est journaliste ivoirien spécialisé en économie numérique. Passionné de web journalisme et de fact-checking, il est correspondant permanent de Cio Mag en Côte d'Ivoire depuis 2013.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *