Où en est le Mali avec la Télévision numérique terrestre ?

0
1147
Arouna Modibo Touré, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication du Mali.

(CIO Mag) – L’avenir sans télévision analogique se rapproche pour les Maliens. Le groupement Thomson/CAMUSAT retenu (provisoirement) par l’Etat malien pour fournir, installer et mettre en service un réseau de Télévision numérique terrestre (TNT), dispose d’un délai de 14 mois pour s’exécuter.

Lire aussi » Côte d’Ivoire : Démarrage de la TNT avant fin 2018

Un projet de décret portant approbation de ce marché a été adopté le mercredi 20 juin en conseil des ministres. Il prévoit de mailler l’ensemble du territoire avec 50 émetteurs nécessaires à la réalisation du réseau national de TNT. La réalisation du projet a été budgétisé à 40 milliards de francs CFA.

Lire aussi » Le Burkina Faso, premier pays d’Afrique de l’Ouest à basculer dans la Télévision numérique terrestre ?

En agissant ainsi, le Mali se donne les moyens de rattraper son retard sur la date du 17 juin 2015 fixée par l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour basculer dans la télévision numérique. De quoi réjouir le ministre de l’Economie numérique et de la Communication.

Lire aussi » TNT : l’Afrique passe au numérique selon un timing à géométrie variable

Lors d’un point de presse tenu le même mercredi 20 juin au Centre d’information gouvernementale du Mali (CIGMA), Arouna Modibo Touré a expliqué que la TNT permettra aux résidents d’accéder au meilleur de la télévision, avec une réception sans interférence, un choix plus large de programmes télévisuels et des nouveaux services. L’avènement de la TNT permettra également à la population de verrouiller les chaînes auxquelles elle ne veut pas que leurs enfants accèdent.

A. AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here