Paterne Bazebizonza, “Monsieur Transformation digitale des PME congolaises”

Paterne Bazebizonza ne s’en cache pas. La transformation numérique des PME congolaises est enclenchée. Pour « zéro franc », elles peuvent désormais accéder à un système d’information au standard d’une multinationale.

(Cio Mag) – La “Transition numérique des PME congolaises”. Un projet national lancé en 2017 par la Chambre de commerce et d’industrie à Pointe-Noire et DSI Club Congo. Un projet autour duquel Paterne Bazebizonza, membre fondateur et secrétaire général du DSI Club Congo, a réussi le pari d’engager le gouvernement à travers le ministère des PME et le ministère de l’Économie numérique. Y compris des partenaires techniques dont la filiale Exploration et production de TotalEnergies, le groupe de services numériques Ofis, et le plus important incubateur/accélérateur du pays, Yekolab.

À l’origine du projet, une demande de la communauté des PME congolaises à l’occasion de la première session des « Rendez-vous de l’économie numérique » de la Chambre de commerce de Pointe-Noire en mars 2017. À la suite d’un retour sur expérience de TotalEnergies sur le thème “Les systèmes d’information, un levier pour la productivité et la performance des entreprises ? “, les PME ont exprimé le souhait de disposer, comme TotalEnergies, d’un système d’information global, et d’être accompagnés pour intégrer le numérique comme levier de performance et de productivité.

Compte tenu de la situation financière des PME et de leur faible capacité à investir dans un système d’information, le projet devrait permettre, pour « zéro franc », aux PME d’accéder aux mêmes outils technologiques qu’une multinationale. Et c’est le système d’information de TotalEnergies qui a été pris comme cible.

La mise en place du projet se réalise en trois axes. Le premier axe dénommé “SI-PME” consiste à créer l’environnement numérique des PME congolaises, c’est-à-dire le système d’information des PME en s’appuyant sur une équipe R&D mise en place par le groupe Ofis. Le second est basé sur la formation des experts et consultants appelés à prendre en main le «SI-PME» et à fournir des services numériques aux PME, en partenariat avec Yekolab, depuis sa branche de Pointe noire ; au cours de ces formations, les techniciens sont mis en condition opérationnelle pour définir, déployer et administrer l’environnement numérique de travail des PME dans le cadre du SI-PME. Enfin, le troisième axe appelé DigitalPass promeut un passeport numérique des PME congolaises en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie.

Maturité numérique, alignement stratégique

« La transformation digitale est accessible aux organisations de toutes tailles et à tous les coûts, dès le moment où elle est perçue et appréhendée comme un processus qui, à chaque niveau d’évolution de l’entreprise, s’adapte en adaptant les besoins technologiques. Ainsi l’entreprise n’investira que dans les technologies dont elle a vraiment besoin, et ce, au fur et à mesure de son développement. Réduisant ainsi tout naturellement son TCO », a expliqué, à Cio Mag, Paterne Bazebizonza, le 1er juin à Abidjan, en marge de la sixième édition du Salon international des technologies de l’information et de la communication dédié à l’Afrique (SITIC Africa Abidjan 2022). Puis, le spécialiste a ajouté que « dans la transformation digitale, les maîtres-mots sont : maturité numérique, alignement stratégique et conduite du changement ».

Consultant en transformation digitale et Lean Six Sigma Black Belt, l’Ivoiro-Congolais est titulaire d’un Master en Management stratégique et opérationnel. Il dispose de plus de 15 ans d’expérience dans l’analyse et la conception de projets de transformation numérique des organisations, à la fois pour le secteur privé et le secteur public en Afrique Centrale et de l’Ouest. Une longue expérience acquise auprès de Salmex internationaux, Ofis Technologies, TotalEnergies E&P, Weidong-Chaucot Dubost et de Baz Associés.

Anselme Akéko

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste numérique (économie numérique, High tech, cybercriminalité, inclusion numérique & financière, transition digitale...). Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable Editorial Cio Mag Online et Correspondant en Côte d'Ivoire. En savoir plus.
WhatsApp : +225 05 55 46 49 94

View All Posts