POESAM / SENEGAL : SENEBOT arrivé premier

0
1139

(CIO Mag) – La start-up SENEBOT, spécialisée dans la robotique, a remporté l’édition 2018 du Prix Orange pour l’entrepreneur social en Afrique et au Moyen Orient (POESAM), section Sénégal. L’équipe est repartie avec un chèque d’un montant de 5 millions de francs CFA pour son projet dénommé « Waste Sorting Robot » ou plutôt, « Robot trieur ». « basé entièrement sur le recyclage et le tri des déchets plastiques », comme l’explique l’une des responsables, Maella Yobou (photo), venue réceptionner le prix.

Les entreprises qui font dans le domaine du recyclage et du tri des déchets le font manuellement, c’est-à-dire, elles exposent leurs employés à tout ce qui est cancer et problèmes dermatologiques. Et donc, pour remédier à ça, nous avons eu l’idée de confier ce travail à un robot qui saura séparer les déchets plastiques des déchets bio-dégradables », explique l’étudiante en génie mécanique à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar.

Mais, pour le moment, le projet doit encore faire de grands pas vers sa commercialisation grand public. « On a eu à concevoir un prototype. On est de jeunes étudiants. Nous avons quelques problèmes à l’incubation et au développement. En effet, c’est bien beau de concevoir un projet, mais pour le mener à terme, il nous faudra de l’accompagnement », conclut Maella Yobou, qui n’étant qu’en 3e année à l’ESP rêve déjà grand. Les deux autres start-up (2e et 3e) Permas Partagés et Beugueu Lire » parlent respectivement d’autonomie alimentaire et de lecture.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here