Procès France Télécoms : l’ancien PDG, Didier Lombart condamné à un an de prison et 15.000 euros d’amende

(CIO Mag) – Ce vendredi 20 décembre 2019 est un grand jour pour les proches des victimes de l’affaire France Télécoms. Le tribunal correctionnel de Paris, jugeant ce dossier de « harcèlement moral », a condamné le PDG (photo) au moment des faits à un an de prison de ferme dont huit mois avec sursis, en plus d’une amende de 15.000 d’euros. Didier Lombart n’est pas le seul à être sanctionné. L’entreprise, rebaptisée Orange en 2013, est également condamnée à s’acquitter d’une amende de 75.000 euros.

Quant à l’ex-directeur des opérations Louis Pierre Wenes, ancien bras droit de Didier Lombart, et le directeur des ressources humaines de l’époque, Olivier Barberot, ils ont écopé de la même peine que leur patron à l’époque des faits. Un délibéré, comme le rapporte La Tribune, qui clôt un long procès de deux mois pendant lequel les différentes parties ont essayé, chacune de son côté, d’éclairer cet épisode sombre de l’histoire du groupe dont plusieurs travailleurs se sont suicidés pour ‘harcèlement moral ».

Elimane

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE