RDC : Inclusion financière – Le Programme national d’éducation adopté par la Banque centrale

(Cio Mag) – La feuille de route qui va servir de boussole à la mise en œuvre du Programme national d’éducation financière (PNEF) en République Démocratique du Congo (RDC), afin de faciliter l’accès aux services financiers, via le téléphone portable notamment, a été adoptée en fin de semaine dernière à Kinshasa au cours d’un atelier de validation organisé par la Banque centrale du Congo (BCC).

Elaboré par la BCC avec l’appui de l’agence technique allemande (GTZ), le PNEF vise à démocratiser la banque en permettant aux populations non bancarisées de pouvoir accéder et surtout utiliser les services financiers qui, dans cette optique, leur seront proposés à des coûts réduits. Ce qui devrait permettre de relever le taux de bancarisation en RDC qui demeure parmi les plus faibles en Afrique.

Le téléphone portable que beaucoup de Congolais ont entre les mains étant considéré comme un moyen de pouvoir adresser les populations non bancarisées et leur offrir des services financiers, c’est tout logiquement que le comité de pilotage du PNEF comprend 1 représentant des établissements de monnaie électronique. Ce comité est également composé de 6 ministres du gouvernement congolais, 2 partenaires au développement, 1 représentant des sociétés financières, le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), 3 présidents d’associations professionnelles et 1 représentant des associations des consommateurs. Soit un total de seize membres chapotés par le Gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo.

A. Akéko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *