RDC : vers la révolution du secteur du numérique ?

Le Ministre congolais du numérique, Désiré Cashmir Eberande

Le secteur du numérique veut prendre son élan en République Démocratique du Congo. Après la publication du nouveau gouvernement en avril dernier, ce secteur porteur d’opportunités veut activement contribuer au développement  socio-économique. Une orientation qui s’inscrit dans le cadre du plan national du numérique horizon 2025.

(Cio mag) – La création du ministère du numérique dans le nouveau gouvernement est un signe avant-coureur du développement du secteur du numérique en République Démocratique du Congo, tel que voulu par le plan national du numérique horizon 2025. Ce document définit les priorités pour la modernisation, l’exploitation des plateformes des technologies financières, le suivi et l’appropriation des progrès technologiques du numérique.

Ce domaine longtemps oublié, fait désormais ses preuves grâce notamment au Ministre du numérique Désiré Cashmir Eberande qui s’illustre par son sens de leadership et d’imagination depuis sa nomination à la tête de ce nouveau ministère.

Pour le décollage de ce secteur, le Ministre a insisté sur la mise en place d’un bon cadre juridique. « Nous devons avoir un texte numérique qui répond aux besoins des congolais, de l’État congolais. Nous tropicaliser nos textes pour qu’ils répondent d’abord et avant tout à nos besoins. Quoi de plus de normal pour atteindre ces objectifs que de recourir aux acteurs du numérique, aux partenaires et aux institutions qui sont directement concernés en tant que bénéficiaires ou consommatrices du numérique », avait-il déclaré.

Après sa nomination, le Ministre n’a pas caché, aux membres du Réseau des Acteurs du Numérique de la RDC (RAN), son intention de faire de ce secteur, un levier d’intégration, de croissance économique, de bonne gouvernance et de progrès social. Cette ambition s’explique par ses multiples rencontres avec des diplomates, dont Bertrand Walckenaer, Directeur délégué de l’Agence française de développement (AFD) et l’organisation des ateliers de réflexion sur le numérique en République Démocratique du Congo.

Dans le même cadre, le Ministre Désiré Cashmir Eberande va prendre part au premier sommet Numérique en République Démocratique du Congo, le 04 juillet prochain. Selon des sources officielles, cet évènement  va réunir les acteurs du numériques œuvrant dans la Fin-Tech, l’E-commerce, les médias en ligne, l’EduTech et autour des thématiques liées à la transformation digitale.

Enock Bulonza, Kinshasa

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE