Réseau des Ministres francophones du Numerique, le Bénin et l’OIF annoncent la couleur

0
998
Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU, ministre de l'Economie Numérique et de la Communication de la République du Bénin.

(CIO Mag) – Le Bénin prend le lead dans la mise en place du Réseau des Ministres de l’économie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Objectif: promouvoir les échanges sur les bonnes pratiques. La nouvelle a été annoncée lors d’une conférence de presse conjointe des ministres béninois des Affaires étrangère, de de l’Economie numérique et du Directeur régional de l’OIF, cet après midi (14/03/2018) à Cotonou. A travers ce réseau, l’OIF et le Bénin entendent promouvoir la collaboration des acteurs publics du numérique dans l’espace francophone.

Le Bénin, prédisposé à ce challenge à travers la vision du Bénin révélé qui consiste à sortir des discours pour les actions, y a vu une occasion de replacer le numérique au cœur des politiques stratégiques des pays de la Francophonie et faire d’un pays du sud le pôle du développement de l’économie numérique mondiale. Développement d’applications, d’usages à impact social… Le Bénin va tracer la voie pour « créer un creuset de rencontres et d’échanges » entre les acteurs-décideurs, a annoncé le ministre béninois des Affaires étrangères, Aurélien Agbenonchi. Son collègue de l’Economie numérique, Aurélie Adam Soule Zoumarou, a réaffirmé l’engagement de son pays à porter jusqu’à sa réalisation ce rêve du président béninois qui coïncidait avec une volonté de l’OIF.

Développer l’intelligence numérique au service de la diversité et du partage, produire, diffuser et protéger les biens communs francophones, édition de sociétés de l’information ouverte, transparentes et démocratiques… voilà entre autres, les enjeux du réseau. Aurélie Adam Soule Zoumarou a fait observer l’intérêt pour les Etats d’adhérer à ce projet, car, dit-elle, « le numérique permet de nouveaux espaces d’expression », avant d’inviter ses collègues francophones à dynamiser le réseau une fois qu’il sera créé.

De g. à d., Eric Adja, directeur régional de l’OIF, Aurélie Adam Soule Zoumarou, ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, et Aurélien Agbenonchi, ministre des Affaires étrangères lors de la conférence de presse.

Le Bénin : le partenaire idéal pour l’OIF

L’OIF reste aux côtés du Bénin pour la réalisation de ce projet. L’organisation a convaincu le Canada qui devra apporter son soutien au Bénin pour la mise en place de ce Réseau des Ministres de l’économie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie. L’idée est née, faut-il le souligner, lors de la visite de la SG de l’OIF Michaëlle Jean en décembre 2017 à Cotonou, visite au cours de laquelle le Bénin, à travers son président, a exprimé clairement son envie de faire du numérique un levier incontournable du développement. Le directeur régional de l’OIF, Eric Adja a exprimé lors de la conférence de Presse d’annonce de la feuille de route sa satisfaction de « voir le Bénin prendre le lead pour la mise en place de ce réseau ».

Si la mise en place de ce réseau peut être considérée comme un succès diplomatique pour le Bénin, comme l’a souligné M. Adja, il faut noter que le Bénin a particulièrement plaidé pour que le centre de ce réseau soit un pays du sud. « L’OIF est disponible pour soutenir cette initiative que le Benin a prise », dira le directeur régional de l’OIF. « Avec le numérique, ce sont les plus innovants qui prennent la tête et qui vont de l’avant », a-t-il ajouté. Il a aussi fait observer que cette conférence intervient la veille du lancement de la quinzaine de la francophonie à Cotonou ; de même que la 4è édition de l’IT Forum Bénin. Le directeur régional de l’OIF saluait ainsi l’implication de CIO Mag dans la création d’un écosystème numérique viable en Afrique.

CIO Mag réaffirme son engagement aux côtés des acteurs du numérique en Afrique

Présent à cette conférence, Mohamadou Diallo, Directeur Général de CIO Mag, organisateur de l’IT Forum Bénin, a réaffirmé son engagement à accompagner les acteurs publics dans les différentes initiatives pour la promotion des bons usages. Mohamadou Diallo a rappelé la contribution des IT Forum dans la création des initiatives comme les Clubs DSI, dont celui du Bénin ; les Assises de la transformation digitale en Afrique qui se tiennent à Paris chaque année – un cadre d’échanges plus élargi auquel il a invité l’OIF et tous les Etats francophones d’Afrique notamment. Pour CIO Mag, c’est un engagement renouvelé à contribuer à l’émergence d’un écosystème solide et innovant. Mohamadou Diallo a particulièrement félicité le Bénin et l’OIF pour l’annonce du réseau des Ministres de l’Economie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie. « Nous sommes prêts à accompagner », a rassuré le directeur de publication de CIO Mag. Le réseau des Ministres de l’Economie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie sera lancé en juin prochain à Montréal, en marge de la conférence de l’OIF.

Souleyman Tobias
Depuis Cotonou au Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here