Sénégal : la CMU va mettre en ligne une plateforme pour financer l’accès à la santé

0
1178

(CIO Mag) – Comme tous les secteurs, la santé se digitalise de plus en plus au Sénégal. L’Agence de la Couverture Maladie Universelle n’échappe pas à la règle du tout-numérique. Mais au lieu de subir la lourde tendance en cours, la CMU préfère en faire un allié indispensable pour mieux accomplir sa mission et par-delà, survivre aux difficultés de financement. C’est ainsi qu’elle a lancé un ambitieux chantier de digitalisation des paiements de cotisation des adhérents dans les mutuelles de santé et de recueil de dons et contributions pour son financement.

Un système bien réfléchi pour faire contribuer tout le monde

« Aujourd’hui, concrètement, n’importe quel Sénégalais et partout où il se trouve à travers le monde, peut se connecter sur la plateforme SUNU CMU, inscrire ses proches, ses parents dans une mutuelle de santé et payer avec son moyen de paiement classique, son porte-monnaie électronique ou sa carte VISA », explique le directeur des systèmes d’information de l’Agence de la Couverture Maladie Universelle, Mouhamed Mahi Sy (photo), non sans expliquer que « l’autre avantage, c’est qu’elle (Ndlr, la solution) va permettre de contribuer au financement de ce programme, de venir en appui au financement que l’Etat apporte au programme de Couverture Maladie Universelle ».

Une plateforme sécurisée et qui impose le respect

Tout cela se fait sur une plateforme qui ne souffre d’aucun souci en matière de sécurité dans un contexte de cybercriminalité presque généralisée. Monsieur Sy, passé par Chaka Computer dont il a été le directeur général au titre sans doute d’ingénieur en informatique, après des années en France, se félicite du travail de ses équipes qui ont pu tout fiabiliser en l’espace de quelques temps, de sorte que « tout l’argent que vous mettez, il y a une traçabilité qui vous permet de savoir, pour chaque franc que vous donnez à la CMU, comment il a été utilisé ».

Un lancement fin avril à Dakar

L’application Mobile et Web va être bientôt lancée, au grand bonheur sûrement des usagers. A en croire le DSI de l’Agence de la CMU, la date retenue est le 25 avril prochain, dans la capitale sénégalaise. Déjà, il précise que le travail préalable a été effectué avec les opérateurs impliqués, notamment les acteurs du transfert d’argent pour valider le schéma du centre de traitement monétique de la structure pour laquelle il travaille. Des acteurs de transfert d’argent internationaux ont donné leur accord et même, des essais concluants ont été réalisés. Il reste quelques opérateurs au Sénégal qui se sont déjà signalés pour intégrer l’exercice.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here