Sénégal : la commune artisanale de Mekhé se dote d’un portail web pour vendre sa production

0
862
Maguatte Wade, maire de Ngaye Mekhe.
La commune artisanale de Mekhé vient de lancer son site web. Ce portail est destiné à informer les populations sur la vie de la commune et leur offrir la possibilité d’exercer un contrôle citoyen sur les différentes activités et programmes de développement.

(CIO Mag) – « Une ère nouvelle s’ouvre dans notre commune avec le lancement aujourd’hui de notre nouveau site web www.ngayemekhe.com », a déclaré le Maire Magatte Wade. « En décidant de créer ce site, la municipalité s’inscrit dans une dynamique d’innovation et de modernisation des outils de communication et de vulgarisation de l’action publique. Notre commune a entamé sa marche vers l’émergence en développant des projets susceptibles de répondre à l’attente des populations conformément à la vision stratégique du PSE, Plan Sénégal Emergent », a poursuivi M. Wade.

Selon lui, le site web donne à la commune la possibilité de consolider sa position de pôle de développement artisanal, et par conséquent de moteur de croissance en offrant aux artisans l’accès à l’information et aux innovations technologiques, garant de compétitivité.

Le premier magistrat de la mairie de Ngaye Mekhe rappelle par ailleurs qu’avec « la création et le développement du site web, la commune entend disposer d’un outil économique performant qui puisse rendre visible sa production artisanale et en assurer une bonne promotion. Le site donnera aussi l’occasion de valoriser le talent des artisans locaux ainsi que le riche patrimoine traditionnel du terroir, qui est un legs du puissant royaume du Cayor (Kajoor) qui dispose d’atouts écotouristiques ».

La commune de Mekhé compte plus de 25.000 habitants. La ville qui dispose de 250 fabriques de chaussures, de vanneries et de filatures traditionnelles, nourrissant directement ou indirectement plus de 4000 familles, constitue le centre ouest africain de l’artisanat. Les revenus tirés de ce secteur sont estimés à quelque 2 milliards de francs CFA par an.

Joe MARONE, Dakar

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here