Sénégal : l’ADIE veut dématérialiser 700 procédures d’ici 2025

0
1685
Cheikh Bakhoum, Directeur général de l'ADIE.

(CIO Mag) – Au cours d’une rencontre tenue mercredi 26 juin 2019, le Directeur Général de l ‘ADIE a invité tous les acteurs à une mutualisation des efforts pour une dématérialisation des procédures. Cheikh Bakhoum veut d’ici 2025 avoir 700 procédures dématérialisées. « L’enjeu c’est de voir comment nous pouvons accélérer et renforcer cette dématérialisation et nous pouvons ensemble fédérer nos forces pour que 700 procédures puissent être dématérialisées d’ici 2025. Pour le moment 50 procédures seulement ont été dématérialisées. L’Agence de l’informatique de l’Etat a jugé utile de réunir tous les acteurs en matière de dématérialisation pour échanger, réfléchir sur les perspectives et la mutualisation de nos efforts dans le but d’industrialiser la dématérialisation des procédures administratives », a laissé entendre M. Bakhoum.

Le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications qui a pris part à cet atelier de partage et de mise en commun des expériences de dématérialisation a fait savoir que « les efforts de dématérialisation des procédures administratives constituent le cœur des changements de culture organisationnelle et de transformation profonde de l’administration. Le projet pilote à travers l’accent mis sur l’usage du numérique permettra d’améliorer la qualité des services publics et de renforcer la confiance entre les usagers et les prestataires du service public », a précisé Yoro Moussa Diallo.

Pour l’ADIE, le Sénégal qui a une administration moderne veut encore faire mieux. Etre plus performant. Cela va permettre de gagner entre temps en énergie mais également en ressources. À travers les procédures de dématérialisation, les citoyens pourront par exemple payer directement les taxes et les impôts en ligne.

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here