Sénégal : l’ARTP félicitée pour ses progrès dans le secteur postal

De gauche à droite, Bishar Hussein, Dg du Bureau international de l'UPU et Abdou Karim Sall, Dg de l'ARTP.

(CIO Mag) – L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal  continue d’engranger les satisfecit pour ses performances. Après le secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) en septembre dernier à Busan, en Corée du Sud, c’est au tour du patron du bureau international de l’Union Postale Universelle (UPU) de dire sa satisfaction. Bishar Hussein a félicité Abdou Karim Sall, le directeur général de l’ARTP,  » pour son ouverture d’esprit et pour toutes les réalisations obtenues par le Sénégal dans le secteur postal en général et dans la régulation en particulier « . A titre illustratif, le communiqué de grands projets initiés par Dakar, dont le vaste chantier qui porte sur la comptabilité analytique. Preuve que l’Union Postale Universelle s’est montrée réjouie, elle a dit toute sa détermination à collaborer avec les autorités sénégalaises « dans le cadre de projets sus-rappelés pour un développement socio-économique du pays ».

Les sessions du Conseil d’Exploitation et du Conseil d’Administration de l’Union Postale Universelle ouvertes le 16 octobre dernier vont se poursuivre jusqu’au 27 octobre en Suisse. En dehors de l’ARTP, le Sénégal est aussi représenté par le ministère des Postes et Télécommunications. L’occasion a été saisie par M. Sall, le régulateur en chef, pour soulever l’importance des enjeux postaux notamment le commerce électronique et l’inclusion financière et sociale. C’est ainsi qu’il s’est engagé à faire la promotion de l’utilisation des plateformes telles que Ecom@africa et Easy Export qui, selon lui, font partie des « piliers fondamentaux de l’économie du pays ». La communication a aussi été axée sur la finalisation par le Sénégal du fameux projet d’adressage, un chantier tout aussi important puisque, comme on le sait, le commerce électronique ne pourrait prospérer dans un pays où les adresses manquent de précision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here