Sénégal : levée du paramétrage zoning – les revendeurs de crédits de recharge fixent un ultimatum à la Sonatel

0
1521

Seddo Sonatel

 

(Cio Mag) – Les revendeurs de crédits de recharge Seddo d’Orange n’en démordent pas. En grève depuis une dizaine de jours contre la Sonatel, qui a mis en place un système de paramétrage zoning qui les confine dans une zone de vente, ces revendeurs ont organisé une conférence de presse, lundi 11 mai  au Centre de Bopp de Dakar, pour donner un ultimatum de 48 heures à la Sonatel pour activer leurs puces. Tactiquement, ce délai expire aujourd’hui, à minuit.

Regroupés au sein de l’Association des revendeurs (de crédits de recharge Seddo) d’orange demi gros, qui comprend plus de 2500 membres, ils s’élèvent contre ce système de paramétrage zoning (c’est-à-dire par zone) qui contraint chaque revendeur à ne vendre ses crédits de recharge que dans une zone bien définie.

Du côté de la Sonatel, on juge « court » le délai de 48 heures fixé par les grévistes. Ces derniers, par la voix de leur porte-parole, Baye Cissé, proposent à la Sonatel que le revendeur « qui veut vendre puisse vendre ses produits à l’endroit qu’il souhaite. Et celui qui veut acheter aussi la même chose. Nous ne voulons pas qu’on nous limite dans une zone ».

Le système de paramétrage zoning découpe le Sénégal en cinq zones : la zone nord, la zone centre, la zone sud et les deux zones comprises à l’intérieur de Dakar, la première s’étendant de Dakar Plateau au Pont Sénégal 92 et la seconde du Pont Sénégal 92 à Diamniadio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here