Sénégal : liberté provisoire pour Amy Collé Dieng et Penda Bâ poursuivis pour des propos tenus sur Internet

Amy Collé Dieng, chanteuse, en liberté provisoire; ainsi que Penda Bâ poursuivis pour des propos tenus sur Internet

(Cio Mag) – Amy Collé Dieng et Penda Bâ hument l’air de la liberté même si elle n’est pas définitive. L’artiste-chanteuse et la dame de Agnam (Nord) viennent de bénéficier d’une liberté provisoire tout comme Oulèye Mané précédemment arrêtée après un photomontage obscène du Chef de l’Etat. D’après un communiqué du gouvernement, « dans ces différentes affaires, le procureur de la République n’a pas jugé nécessaire de s’opposer à la décision du juge, mais l’action publique n’en est pas pur autant éteinte ». Les autorités réagissent peut-être à une rumeur qui soutient que le Parquet aurait reculé suite à une implication supposée du griot de Macky Sall, également Maire de Agnam, commune d’ou est originaire Penda Bâ.

Amy Collé Dieng est poursuivie pour offense au Chef de l’Etat suite à un enregistrement diffusé dans un groupe Whatsapp dans lequel elle s’en est vivement prise au président de la République l’accusant de bandit et qui agit sournoisement pour sa propre cause. En ce qui concerne Penda Bâ, elle a été arrêtée après avoir posté sur Internet une vidéo ou il tenait des propos ethnicistes jugés dangereux pour la stabilité sociale. Le porte-parole du gouvernement a tenu à préciser que l’injure et les faits outrageants reste constitutifs de délits punis par la loi. Seydou Gueye en appelle aussi au sens des responsabilités, du civisme et au respect des institutions après les dérives notées sur les réseaux sociaux. Le procureur de la République avait fait une sortie pareille dernièrement pour rappeler les usagers du net à l’ordre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here