Startup : « Qui va investir dans mon projet ? » un succès au Maroc

La première saison de l’émission « Qui va investir dans mon projet ? Spécial Startup » s’est conclue en apothéose. Ce premier « techshow » maghrébin dédié à la « Startup » a connu un franc succès auprès des Marocains, enregistrant des records d’audience : plus de 3 millions de téléspectateurs pour chaque Prime !

(Cio Mag) – Lancé par 2M en partenariat avec Inwi, ce programme inclusif dédié à la startup est la matérialisation parfaite de l’engagement des deux partenaires pour la mise en avant de la nouvelle économie digitale et le soutien de la croissance des startups marocaines.

Depuis le premier Prime, 24 startups issues des différentes régions du Maroc sont venues défendre leurs projets pour convaincre les investisseurs et décrocher des fonds pour financer leur croissance. Un large éventail de secteurs d’activité a été couvert : agriculture, santé, éducation, commerce, immobilier, transport, restauration, artisanat, textile, services, énergie, sécurité, et bien d’autres.

En termes de levée de fonds, le succès était au rendez-vous. 14 startups ont levé près de 10 millions de dirhams entre investissements des business angels et prêts d’honneur de la Caisse centrale de garantie. En effet, 11 business angels marocains ont investi près de 5 millions de dirhams dans les startups participantes. Une startup a même pu décrocher deux commandes pour une valeur globale de 600.000 Dhs ! Les interactions enregistrées entre ces investisseurs et les startups ont permis d’activer un réel sentiment de « Give-back » ou « de retour à apporter aux jeunes ».

Par ailleurs, 6 témoins de renom ont apporté leur soutien aux jeunes entrepreneurs, à la fin de chaque prime comme : Mohamed Horani président de HPS, Rachid Yazami inventeur de la batterie au Lithium, Amine Zarouk président de l’APEBI, Hicham Serghini directeur général de la CCG, Dounia Taarji présidente du Fond Hassan II et Hicham El Habti président de l’UMP6.

Dynamique entrepreneuriale

C’est là un impact indéniable sur les jeunes porteurs de projets, grâce aux financements reçus, à la visibilité permise par une médiatisation engagée, et à la présence d’investisseurs et conseillers expérimentés dans leur tour de table.

« Nous sommes heureux de l’engouement qu’a connu l’émission, aussi bien en termes d’audience TV que sur le digital. Nous avons enregistré des audiences exceptionnelles et cela démontre tout l’intérêt porté par l’ensemble de la population à la dynamique entrepreneuriale dans notre pays », a déclaré Salim Cheikh, directeur général du groupe SOREAD 2M.

L’accompagnement de cette dynamique s’imposait alors comme un devoir citoyen. « En tant que média citoyen d’utilité publique, notre objectif à travers ce programme était de contribuer à insuffler une nouvelle dynamique entrepreneuriale auprès des jeunes marocains et leur donner les moyens pour se faire connaître et accompagner. Nous espérons également avoir donné à d’autres jeunes et moins jeunes l’envie de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale », explique M. Cheikh.

Zakaria GALLOUCH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here