Startups technologiques africaines : chute de 50% des financements en capital-risque au 1er semestre 2023

Les investissements en capital-risque dans les startups technologiques africaines ont régressé de près de 50 % au premier semestre 2023. Malgré cela, le Nigeria, le Kenya, l’Egypte et l’Afrique du Sud restent en tête des pays les plus courtisés par les investisseurs avec 92,13% des fonds levés au cours de cette période.

(Cio Mag) – Les entrepreneurs de la Tech ont collecté 1,3 milliard de dollars de financements en capital-risque au premier semestre 2023 au cours de 148 transactions. Selon BD Funding Tracker, ces investissements sont en baisse de 47,69 % comparés aux fonds qui ont été levés durant les six premiers mois de l’année dernière, soit 2,5 milliards de dollars.

Chocs géopolitiques, persistance de l’inflation, ralentissement annoncé de la croissance économique mondiale… Les causes du ralentissement des financements sont multiples et appellent à la précaution en matière d’investissement.

Malgré cette chute considérable, les investissements en capital-risque sont toujours orientés vers les quatre grands marchés africains en termes de financements dans les startups technologiques. Il s’agit notamment du Nigeria, du Kenya, de l’Egypte et de l’Afrique du Sud qui concentrent 92,13 % des investissements.  

* Image par Gerd Altmann de Pixabay

Anselme AKEKO

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste économie numérique ivoirien
Correspondant en Côte d'Ivoire
2e Prix du Meilleur Journaliste Fintech Afrique francophone 2022 d'AMA Academy Awards.
En savoir plus

View All Posts