Systèmes d’argent mobile : l’interopérabilité débarque au Ghana

  • 9 mai 2018
  • 0
  • 1 Vues

(CIO Mag) – L’interopérabilité qui permet d’envoyer de l’argent d’un réseau d’opérateur mobile vers un autre va entrer en vigueur au Ghana à partir de ce jeudi 10 mai 2018. C’est une révélation de Financial Afrik qui révèle que l’opération sera menée sous la supervision de la Banque du Ghana et de sa filiale, Ghana Interbank Payments and Settlements Systems, qui s’occupe de tout ce qui est facilitation de l’argent électronique. Cette interopérabilité va donner la possibilité également de faire des transferts fluides, des comptes bancaires vers les terminaux téléphoniques, mais aussi vers les cartes e-wich, la marque du système de paiement Switch et Smart Card du Ghana.

Tel que expliqué par le Financial Afrik, l’interopérabilité constitue la dernière étape de la modernisation du système financier ghanéen qui dispose déjà de plusieurs canaux de paiement électronique opérationnels sans compter l’existence d’une chambre de compensation automatisée spécialisée dans les services de crédit direct et de débit direct. Le secteur est en nette croissance au Ghana où la valeur des transactions mobiles a plus que doublé en 2017 passant de 78,5 milliards de cedis en 2016 à 155,8 milliards. Un rapport de GSMA Intelligence, mentionné par nos confrères, souligne que 40 % de la population adulte utilise régulièrement de l’argent mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *