(CIO Mag) – Le candidat malheureux à la dernière présidentielle kenyane invoquait un piratage qui a affecté “la crédibilité de cette élection” pour justifier sa défaite. Il n’en est rien d’après la commission électorale nationale … Lire Plus