Tchad : une solution numérique pour répondre à des besoins quotidiens

0
725
Ismaël Djekale, promoteur de Chad alga mobile business international (CHAMBI)

(CIO Mag) – Chad alga mobile business international (CHAMBI), application mobile récemment développée par Ismaël Djekale, un jeune ingénieur tchadien des systèmes industriels, aide désormais les populations du pays à géo-localiser les entreprises dont les services leurs sont utiles, a appris CIO Mag du promoteur de cette trouvaille.

Dans son nom, est son concept. « Alga » qui traduit en arabe local « l’action de chercher », veut faire comprendre, comme l’a indiqué Ismaël Djekale, qu’il s’agit d’une plateforme mobile de géolocalisation mais aussi d’un outil de référencement des entreprises nationales.

« Elle leur permet d’une part, d’avoir une certaine visibilité à l’échelle nationale mais aussi internationale. D’une autre part, elle offre aux utilisateurs, la possibilité d’avoir des services de proximité répondant à des besoins quotidiens », a-t-il expliqué.

La particularité de cette aubaine digitale est de « prendre surtout en compte l’accès difficile à l’internet au Tchad et de mettre à disposition des notifications relatives à la disponibilité des services ou aux services de stocks », a-t-il ajouté.

Il informe que cette application développée en équipe a déjà reçu l’inscription d’une vingtaine d’entreprises locales et examine encore plusieurs autres demandes d’inscriptions.

Elle a été développée au Centre de Services de Koutoukian Guelkol (CSKG), au sein duquel Ismaël Djekale dirige le département du développement d’applications web et mobile.

Ce qu’il faut résoudre

Il faut noter que ce nouveau dispositif digital n’est pas né du hasard, mais d’un travail de réflexion sur les problématiques liées aux entreprises.

« Nous avons essayé d’identifier quelques difficultés. L’une des plus pertinentes d’entre elles est liée à la géolocalisation des entreprises », a dévoilé Ismaël Djekale.

« Aujourd’hui, avec l’évolution assez remarquable de la téléphonie mobile, il est pourtant toujours tres difficile d’avoir des informations précises sur une entreprise. Il est encore coutume de faire appel à un ami pour les avoir. Cependant, ces informations ne sont pas toujours correctes », a-t-il cité.

Le jeune informaticien a également énuméré le manque de disponibilité de services comme l’épine dans le pied du demandeur du client lorsqu’il faut se rendre vers son fournisseur.

« Il est difficile de savoir si un service est disponible ou pas sans se rendre au siège de l’opérateur. Il est regrettable d’effectuer une tres longue distance par exemple vers une entreprise et constater une fois sur place qu’elle ne fonctionne pas », a-t-il expliqué.

Identifier les services à proximité lorsqu’il est nécessaire est également l’autre difficulté relevée par l’équipe derrière Chambi.

A ce propos, a affirmé l’ingénieur en systèmes industriel, « mieux identifier les services à proximité en cas de besoin, comme un garage en cas de panne de voiture, un restaurant ou autre, permet de gagner en temps ».

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here