Technologies et actions citoyennes : sept pays d’Afrique réfléchissent aux impacts

0
733

(Cio Mag) – Abidjan, Bamako, Casablanca, Cotonou, Dakar, Douala et Ouagadougou ! Sept villes d’Afrique où s’est déroulé simultanément ce 20 décembre 2018, le premier Civic Tech Festival. Lieu de rencontre et de débat autour des enjeux des initiatives citoyennes portées par les nouvelles technologies, le Civic Tech Festival est le résultat d’une collaboration entre Canal France International Coopération média (CFI), Jokkolabs de Dakar et Digital Africa. L’esprit de cette initiative est de réfléchir à l’impact des actions citoyennes sur les communautés.

A Dakar, l’événement s’est tenu à Jokkolabs où Fatoumata Niang Niox, Directrice exécutive du centre incubateur a invité les acteurs de la Civic Tech à une démarche collective et engagée. « Laissons raisonner dans nos têtes les mots clés, réflexion collective, engagement, connexion, inspiration, citoyenneté », a-t-elle indiqué en plantant le décor de l’événement. Favoriser le vivre-ensemble, donner plus de bonheur aux communautés grâce aux technologies, comment amener les citoyens à s’approprier les initiatives citoyennes ; comment pérenniser ces initiatives ? Ce sont-là les éléments clés des échanges de cette journée de Civic Tech Festival.

Fatoumata Niang Niox au micro au début du festival.

A Jokkolabs, les débats ont notamment porté sur l’accès à l’information publique à travers l’ouverture et la transparence ; la participation citoyenne à l’ère des réseaux citoyens développés grâce aux nouvelles technologies. Les mutations engendrées par les nouvelles technologies imposent un changement des paradigmes de gouvernance. Elles révolutionnent les relations entre communautés et pouvoirs publics. Avec le pouvoir grandissant qu’acquièrent les citoyens grâce aux technologies nouvelles, il urge de structurer les initiatives et mieux répondre aux défis. Une dynamique dans laquelle s’inscrit cette première édition du Civic Tech Festival.

Il faut dire qu’au départ, cette initiative a été déclenchée suite à une étude commanditée par CFI. Elle portait sur « l’état des lieux des initiatives Civic Tech et l’identification des défis et points à développer » dans quatre pays d’Afrique (Tunisie, Bénin, Sénégal, Kenya), a expliqué Cléa Kahn Sriber, Directrice-Adjointe de CFI Coopérations Média pour l’Afrique. Pour CFI, l’idée est d’avoir un meilleur aperçu des projets innovants à accompagner, afin d’encourager l’appropriation citoyenne de ces projets par les communautés.

Souleyman Tobias, depuis Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here