Togo : l’Ancy compte sur la presse dans la lutte contre la cybercriminalité

cybersécurité

Commandant Gbota Gwaliba, DG Ancy (Togo). Photo : S.Tobias/Cio Mag

Au Togo, l’Agence nationale de la cybersécurité (Ancy) associe les médias à la promotion d’un cyberespace sécurisé et résilient. Dans sa stratégie de sensibilisation des populations sur les dangers de la cybercriminalité, l’Ancy veut faire de la presse togolaise un allié clé. Mardi 19 décembre, les professionnels des médias ont été entretenus sur le sujet.

(Cio mag) – Atteindre le plus grand nombre de cibles en passant par les canaux de la presse. Voilà qui a motivé l’Agence nationale de la cybersécurité au Togo (Ancy) à réunir la presse, mardi 19 décembre, pour une rencontre de sensibilisation d’abord des professionnels des médias à qui il reviendra de vulgariser les informations sur les menaces récurrentes surtout en fin d’année. Puis, à travers eux, la sensibilisation de l’ensemble des acteurs de l’écosystème numérique du pays, notamment les populations.

Dans cette démarche, l’Ancy a amené les médias à prendre conscience de l’intérêt qu’ils pourraient représenter eux-mêmes aux cyberattaquants ; les professionnels des médias étant des acteurs aux contacts de plusieurs sources et informations sensibles etc. L’Agence nationale de la cybersécurité a alors fait appel à son ‘’bras armé’’, Cyber Defense Africa (CDA) dont un analyste en cybersécurité a exposé aux médias les vulnérabilités souvent identifiées en fin d’année et auxquelles il leur faudra faire attention.

Prise de conscience et sensibilisation de masse

Des journalistes sensibilisés sur la cybersécurité par l’Ancy

Hameçonnage, rançongiciel, vols de mots de passe ; les fausses campagnes de promotion, le clonage de sites d’entreprises ou d’institutions pour des campagnes malveillantes dans le but de récupérer les données des internautes ou de s’infiltrer dans leurs systèmes d’informations ; ou encore l’ingénierie sociale ! Autant de menaces sur lesquelles Komlan Tchala, analyste en cybersécurité à CDA a attiré l’attention des journalistes. Dans sa communication, le spécialiste de la cybersécurité a partagé les bonnes pratiques avec les médias. Ces derniers ont été invités à redoubler de vigilance en ces périodes de fêtes de fin d’année. La prudence face à des liens suspects, l’activation de l’authentification à double facteur pour les comptes, l’utilisation des mots de passe fort, l’utilisation de logiciels mis à jour et non craqués etc ont été recommandées aux journalistes par l’expert de CDA « afin de limiter les surfaces d’attaques.»  Car, comme l’a rappelé Komlan Tchala « l’homme est le maillon le plus faible de l’écosystème et faut donc redoubler de vigilance. »

Pour l’Ancy, il est désormais impossible de communiquer sur la cybersécurité sans les médias. C’est pourquoi le Directeur général de l’Agence, le Commandant Gbota Gwaliba les a invité à relayer les messages de sensibilisation publiés par l’institution. Il a encouragé les journalistes à prendre une part active dans les efforts pour la sécurité de l’écosystème numérique togolais. « La sécurisation du cyberespace appelle à l’implication des médias. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire de les sensibiliser sur les menaces de fin d’année notamment », a martelé le DG de l’Ancy. Il a en outre insisté sur la protection des mots de passe pour les journalistes de plus en plus connectés. Le Commandant Gwaliba les a encouragés à solliciter l’intervention du Cert national, en cas d’éventuels incidents informatiques et, partant, à sensibiliser les populations à adopter ce réflexe.

La rencontre de ce mardi constitue une première étape de ce qui va être la collaboration entre l’Ancy et la presse. Le souhait de l’Agence, c’est de créer une communauté active pour impliquer davantage l’ensemble des acteurs de l’écosystème numérique du pays.

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts