Togo : les nouvelles licences de fournisseurs d’accès Internet officiellement attribuées à TEOLIS et GVA

1
3714
Les nouveaux fournisseurs d'accès Internet, GVA-Togo et TEOLIS, représenté ici par l'Administrateur Robert Eklo, ont reçu mercredi 7 juin à Lomé, leur autorisation d'exercer des mains de la ministre Cina Lawson de l'Economie numérique et des Postes.

TEOLIS et GVA ont officiellement reçu leur autorisation pour lancer Internet Haut débit au Togo. 

Une semaine après l’annonce, les deux adjudicataires provisoires des licences de fourniture d’accès à Internet ont reçu officiellement l’accord d’exploitation du gouvernement ce mercredi 7 juin 2017. Le Groupe Vivendi Africa – Togo (GVA-Togo) et le Groupe technologies opérations liberté services (TEOLIS) ont désormais neuf mois pour déployer leurs services, pour un Internet très haut débit, selon l’accord signé avec l’Autorité de réglementation des télécommunications et des postes (ART&P). Accord scellé par le ministre Cina lawson de l’Economie numérique et des Postes, à Lomé, lors d’une cérémonie qui officialise l’attribution des licences aux deux opérateurs.

(CIO Mag) – Premier à la suite de l’appel d’offre, le Groupe TEOLIS, société anonyme de droit togolais, souhaite constituer avec l’Etat togolais un partenariat stratégique afin d’accélérer et de piloter le programme de mise en place du corridor numérique togolais sur 4 à 5 ans. Avec un groupe de cinq partenaires, TEOLIS va déployer la technologie LTE (long term evolution). Le deuxième, GVA-Togo, veut de son côté amener le haut débit jusque dans les maisons, grâce à la dernière technologie en la matière, le FTTH (Fiber-to-home). Ce sera une première au Togo et en Afrique de l’Ouest. L’ambition de GVA, c’est d’offrir la meilleure qualité de service incluant la plus grande vitesse et des débits illimités avec ses partenaires Canal+ Togo et autres. Le Groupe Vivendi Africa Togo veut donc « faire du Togo, en démarrant par Lomé, un véritable pôle numérique de l’Afrique de l’Ouest ».

Mercredi, la ministre de l’Economie numérique et des Postes Cina lawson, en officialisant l’attribution des licences à ces deux fournisseurs d’accès Internet (FAI) a déclaré : « Les objectifs poursuivis – par ces attributions de licences – sont d’améliorer la qualité de l‘Internet au Togo et d’assurer l’accessibilité des services de télécommunications à des prix remarquablement compétitifs. » Aussi, ajoutera-t-elle : « Le plan d’action du ministère pour atteindre ces objectifs passe notamment par le renforcement des infrastructures télécoms, la mise à jour du cadre de règlement du secteur, la démocratisation de l’outil informatique et la promotion des initiatives dans le numériques. »

Les consommateurs togolais peuvent donc s’attendre à un impact positif sur le secteur de l’économie numérique. Ils pourront d’ici neuf mois avoir plus de choix au niveau des offres proposées en matière d’Internet haut débit. TEOLIS et GVA –Togo se sont engagés à améliorer l’expérience client dans ce sens. Robert Eklo, administrateur de TEOLIS rassure : « Il ne s’agit pas de faire du profit et de partir. Nous avons quelque chose de Togolais et nous avons une proximité culturelle avec les Togolais. Nous pensons savoir ce qu’il leur faut et ce qu’ils attendent et nous seront plus à même de répondre à leurs attentes. Nous allons essayer de desservir les futurs aéroports, les futurs centres de développement, et participer au développement de ce pays (…) On a intérêt à ce que ça marche, c’est le plus important. »

GVA-Togo, par la voix d’Alexandre Cohen annonce un vrai déploiement physique -pour apporter la fibre optique à domicile.
GVA-Togo, par la voix d’Alexandre Cohen annonce un vrai déploiement physique -pour apporter la fibre optique à domicile.

Pour agir sur les coûts, TEOLIS compte sur ces partenaires et espère acheter aux meilleurs prix pour épargner les clients, avec une plus grande base des personnes ayant accès aux services, les personnes à revenu modeste que la société compte cibler. GVA-Togo, par la voix d’Alexandre Cohen, annonce « un vrai déploiement physique pour apporter la fibre optique à Domicile. GVA-Togo va jouer sur dueux aspects : la qualité, plus de 10 mégas dédiés ; et pouvoir fournir un Internet très haut débit à un coût très abordable ». « Ce sera le premier pays en Afrique de l’Ouest à avoir le FTTH ; ça va créer de l’emploi de diverses manières. Il y a énormément de jeunes togolais qui ont beaucoup d’idées qui sont dans l’impossibilité de pouvoir réaliser ces rêves. Là, avec un débit comme ça, tout sera possible, on arrive aux standards dans les grands pays du monde », a rassuré Alexandre Cohen.

Le régulateur togolais, l’ART&P veillera au respect des cahiers de charge des deux FIA. L’autorité espère que l’arrivée de ces deux nouveaux opérateurs booste le secteur et crée un meilleur cadre concurrentiel des services Internet. Au Togo, il existait trois FAI : Togocel, Togotelecom et CAFE Informatique. D’ici neuf mois, ils seront donc cinq. De quoi probablement booster l’économie numérique du pays, avec une meilleure vulgarisation des TIC, une fois le haut débit plus accessible.

Pour rappel, TEOLIS et GVA-Togo ont été retenus à l’issue d’un appel d’offre lancé le 3 octobre 2016, auquel quinze soumissionnaires avaient participé. C’est le 31 mai dernier que le gouvernement a autorisé le ministère de l’Economie numérique d’accorder les deux licences à TEOLIS et GVA-Togo.

Souleyman Tobias, Lomé

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here