Togo : les réseaux sociaux en appui à une campagne de reboisement

Capture d'écran du compte linktr.ee du gouvernement togolais

Au Togo, le gouvernement met à contribution les réseaux sociaux pour sensibiliser sur le reboisement. Chaque 1er juin, le pays observe une journée nationale de l’arbre. Cette année, les autorités togolaises appellent les populations à participer à une campagne nationale de reboisement. Et la mobilisation s’accentue via les réseaux sociaux.

Cio mag – C’est la première fois que le gouvernement togolais bat campagne à travers les réseaux sociaux pour la mobilisation autour de la journée de l’arbre. A travers linktree, la plateforme de mutualisation de ressources (liens), l’exécutif déploie sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux. Youtube, Facebook, Twitter, Telegram et LinkedIn, tous les principaux réseaux sociaux sont mis à contribution.

A travers des séquences vidéos et des conceptions visuels, les Togolais sont incités à planter au minimum 1000 arbres par communes ce 1er juin. L’objectif de la campagne, c’est d’atteindre un minimum de 300 milles jeunes plants mis en terre. De plus, la campagne devra se poursuivre durant toute la saison des pluies.

Sur WhatsApp, l’appel à mobilisation circule fortement. « C’est une affaire de tous », justifie le ministre de l’environnement et des ressources forestières qui revenait, dans une capsule vidéo sur les différents canaux numériques, sur les enjeux d’une telle campagne pour le pays. « Nous devons impliquer toute la population parce qu’il ne suffit pas seulement de planter d’arbre mais il faut l’entretenir jusqu’à maturité. En le faisant, notre pays va redevenir un pays forestier, car il y a une surexploitation des ressources forrestières. Cinq millions d’arbres sont détruits par an. Si rien n’est fait, d’ici 10 ans, nous allons perdre environ 55 millions d’arbres », prévient le ministre Foli Baki Katari.

Cette sensibilisation que mène le gouvernement via les réseaux sociaux s’inscrit dans la logique de la modernisation de la communication gouvernementale. Ce qui s’est traduit, depuis maintenant plusieurs années, à une forte présence des actions gouvernementale sur le web.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here