Transformation numérique : le Bénin partage son expérience avec la RDC

A la demande du président de la République démocratique du Congo, le Bureau d’Etude Stratégique Best Consulting a organisé les 13 et 14 avril 2021 à Kinshasa, une table ronde sur le numérique. Occasion pour le Bénin, pays hôte de ces assises, de partager son expérience en la matière.

(CIO Mag) – La stratégie béninoise de développement du numérique fait des émules en Afrique. Pour preuve, en organisant une table ronde sur le thème : « La République démocratique du Congo à l’ère du digital », qui aborde les questions liées aux projets numériques, la réglementation du secteur, sa gouvernance et la cybersécurité, les autorités congolaises ont convié le Bénin. Objectif : s’informer de la méthode et des leviers sur lesquels le Bénin a agi pour parvenir à des résultats probants en si peu de temps.

C’est en effet à partir de 2016 que les autorités béninoises ont fait le pari de transformer le pays, en une plateforme des services numériques en Afrique de l’Ouest. Cette ambition a nécessité des actions rapides et pointues dont la création d’un ministère dédié au numérique. Ensuite, le code du numérique a été adopté pour favoriser la mise en place du cadre règlementaire adéquat, sans oublier le soutien à un écosystème numérique en pleine croissance.

La RDC à l’école du Bénin

Pour conduire la mise en œuvre de l’action gouvernementale, plusieurs structures ont été créées ou redynamisées, à l’instar de l’Agence pour le Développement du Numérique (ADN), chargée de mettre en œuvre les projets phares du gouvernement dans le secteur numérique. L’Agence des Services et Systèmes d’Information (ASSI) œuvre à la mise en œuvre opérationnelle des programmes et projets entrant dans le cadre des stratégies de développement des services et systèmes d’information sécurisés au Bénin. Et l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI Bénin) travaille à la sécurité des infrastructures et du cyberespace béninois pour redorer la confiance du numérique.

Sur la même lancée que le Bénin, la République démocratique du Congo a un ministère des Postes, Télécommunications, avec un volet dédié aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC). A sa tête, Augustin Kibassa Maliba, a plaidé à l’ouverture de la table ronde sur le numérique, pour la création d’une agence pour le développement du numérique dotée des moyens nécessaires pour l’implémentation des politiques numériques.

La délégation béninoise était composée de Serge Adjovi, Directeur général de l’ADN, de Ouanilo Medegan Fagla, Directeur général de l’ANSSI-Bénin et de Fidèle El-Koudous Orou N’gobi, Conseiller technique juridique au Ministère du numérique et de la digitalisation. « Des échanges fructueux sur le développement du numérique ont lieu à Kinshasa où nous avons eu l’occasion de présenter la méthode gagnante du Bénin. Ces échanges avec nos homologues et amis d’un pays frère sont très utiles et je souhaite qu’ils se multiplient », a confié à la presse, Serge Adjovi.

Michaël Tchokpodo, Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *