Transformation numérique : les recommandations pour le Maroc de l’étude GCI 2018

0
809
Crédit photo : Comaxess

(CIO Mag) – Le Maroc améliore son score en couverture 4G et Internet à large bande au cours de l’année. C’est ce qui ressort de l’étude Global Connectivity Index (GCI 2018), publiée par Huawei. Avec un score supérieur de 2 points par rapport à 2017 (33/100), le Maroc se classe 66e dans le monde et 11e dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA). L’étude relève plusieurs améliorations en matière d’internet et de connectivité pour le Maroc, qui dispose aujourd’hui d’une des meilleures couvertures 4G en Afrique avec 60% du territoire desservi.

« En termes de vitesse de téléchargement, le Maroc se situe au 26e rang mondial et bien au-dessus de la moyenne mondiale pour la vitesse de téléchargement LTE, qui est fixée à 13,5 Mbps », souligne ainsi Huawei. En outre, note le document, l’expérience des utilisateurs en termes de vitesse de téléchargement à large bande a également été améliorée par rapport à l’année dernière.

L’indice GCI, pour rappel, est basé sur 40 indicateurs qui mesurent l’impact des TIC sur l’économie, la compétitivité numérique et la croissance future. Ces indicateurs sont regroupés en cinq catégories (bande large, data centers, cloud, big data et internet des objets). Globalement, le Maroc reste encore à la traine au niveau mondial et dans la région MENA. Il devrait continuer à « développer son infrastructure numérique et son contenu en ligne », recommande Huawei, ajoutant que le Maroc « doit notamment élargir l’accès des citoyens au haut débit en mettant l’accent sur l’enseignement des connaissances et soutenir les fournisseurs de services locaux pour développer les marchés informatiques… « .

Amine Mernissi, Maroc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here